Royale Union Sportive GIVRY : site officiel du club de foot de Flamierge - footeo

Après Givry -Tilleur

5 décembre 2017 - 07:45

Joaquin Villalba: «Aucune équipe ne m’a impressionné»

Joaquin Villalba, vous vous attendiez à jouer ce samedi?

Pas du tout. Je suis d’ailleurs parti de la maison au dernier moment parce que je pensais recevoir un message me disant que la rencontre était remise. Quand je suis arrivé au terrain, je me suis dit que nous ne saurions pas jouer. Évoluer dans des conditions pareilles, je l’avais connu avec Bertrix voici dix ans. Ce n’est pas quelque chose qui arrive chaque semaine. Mais quand l’arbitre a indiqué que le match aurait lieu, je savais que nous allions pouvoir tirer notre épingle du jeu et réussir un résultat.

Parce que Givry est plus habitué que Tilleur à jouer dans la neige?

Parce que nos conditions d’entraînements sont très délicates depuis des semaines. Sur notre terrain d’entraînement, nous savons que ce n’est pas possible de porter la balle pendant dix mètres. Donc, nous avons pris l’habitude de ne pas le faire. Et samedi, le terrain ne permettait pas de proposer du grand football. Tilleur a tenté de construire un maximum. Nous, ce n’était pas notre tactique. Le coach nous avait demandé de jouer rapidement et de lancer des ballons dans le dos de la défense. Avec la vitesse de nos attaquants, nous pouvions faire la différence. Et c’est ce qui est arrivé samedi. Sur un terrain en parfait état, je pense que nous aurions eu plus de difficultés pour contrer cette équipe de Tilleur. Mais heureusement pour nous, le terrain a été à notre avantage. Finalement, c’est mieux que le match n’ait pas été remis.

S’entraîner dans des conditions pareilles, cela ne doit pas être agréable?

Cela ne l’est pas évidemment. Mais bon, le club a pas mal d’équipes et nous n’avons pas d’autres terrains. Cette semaine, je sais que nous nous entraînerons deux fois en salle. Je ne sais même pas si nous saurons jouer samedi contre Mormont. Le terrain était fortement abîmé à l’issue du match samedi. Je ne sais pas si le responsable aura pu le rouler.

Cette équipe de Tilleur vous a impressionné?

Pour l’instant, je n’ai été impressionné par aucune équipe. Bon, pour Tilleur, comme je l’ai dit, les conditions n’ont pas aidé. Il faudrait voir cette équipe sur un billard, j’imagine que c’est autre chose. Stockay m’a bien plu aussi, même si nous devions mener 0-2 à la pause lorsque nous nous sommes déplacés là-bas. Mais à aucun moment, je ne me suis dit qu’une équipe était injouable pour nous. À Visé, c’était pareil, je n’en ai pas pris plein les yeux.

Avec vingt points, Givry est dans le gros peloton qui se retrouve au milieu de tableau. Vous regardez vers le haut ou vers le bas?

C’est difficile à dire. Comme vous l’avez indiqué, les écarts sont très serrés et beaucoup d’équipes se tiennent en peu de points. En début de saison, je pensais que nous allions pouvoir viser une place dans les cinq premiers. C’est encore accessible, mais pour l’instant, le principal est d’entrer dans le top 10 et de prendre place dans la colonne de gauche si possible. L’idéal est de prendre le maximum de points avant la trêve pour se rassurer et pour tenter de creuser un écart avec les poursuivants.

Givry avait mal démarré la saison, mais depuis quelques semaines, l’équipe monte en puissance. Vous confirmez?

Oui, c’est juste dommage d’avoir été perdre trois points à Longlier la semaine dernière. Si nous avions gagné là-bas, nous occuperions une place plus enviable. Lors des premières sorties, nous ne faisions pas de mauvais matches, mais nous ne marquions pas. Nous avions souvent cinq ou six grosses occasions, mais nous ne parvenions pas à les mettre au fond. C’est mieux maintenant. Et avec le retour des blessés, je pense que l’équipe sera encore plus compétitive au deuxième tour.

Après votre retour en Argentine, vous aviez d’abord rejoué à Bercheux en P2. Retrouver le rythme du niveau national n’a pas été trop compliqué?

Non. Pourtant, j’avais un peu peur au début. Je passais d’une équipe de P2 à une équipe qui descendait de D2 amateurs. Physiquement, j’étais bien pendant la préparation, mais lors des trois amicaux organisés par le coach, je me suis blessé à chaque fois. Mais là, je suis bien. Je suis revenu de blessure et samedi, je me suis bien senti.

Le Givry que vous avez retrouvé cette saison est fort différent de celui que vous aviez quitté voici quelques années?

Non, pas du tout. La plupart des joueurs qui sont dans l’effectif cette année étaient déjà là lors de mon passage à Givry. Et les joueurs qui sont partis ont été remplacés par des garçons du même style. En plus, les jeunes ont pris plus d’expérience. Je pense à des garçons comme Toussaint, Résibois, Hatert ou Rémy par exemple.

Commentaires

MATCHS DU W-E

D3 ACFF B

15/12 20:00 Onhaye - Condrusien ...-...
15/12 20:00 Huy - Oppagne ...-...
16/12 14:30 Stockay - Aywaille ...-...
16/12 14:30 Herstal - Longlier ...-...
16/12 14:30 Givry - Sprimont ...-...
16/12 14:30 Mormont - La Calamine ...-...
16/12 15:00 Meix-Dt-Virton - Warnant ...-...
16/12 15:00 Richelle - Verlaine ...-...

3 PROV F

Gouvy B - Houffaloise B ...-...
Tavigny - Bourcy ...-...
Montleban - Givry B ...-...
Sibret - Regné ...-...
Mageret - Halthier B ...-...
Bovigny - Salm A ...-...