La Calamine - Givry

10 avril 2017 - 17:47

Givry est en position de descendant

Le but de Sébastien Leva n’aura pas suffi pour les Canaris qui ont sombré.
Le but de Sébastien Leva n’aura pas suffi pour les Canaris qui ont sombré.-imagesports.be

La Calamine - Givry : 4 - 1

Sale week-end pour les Canaris qui sont dépassés à la fois par leur adversaire, mais aussi par Couvin qui a laminé Namur (1-7.) Les hommes d’Éric Picart se retrouvent désormais sur le siège de premier descendant à deux journées de la fin. Contre Namur dans quinze jours, les Givrytois n’auront pas le choix.

Ce dimanche, les protagonistes de cette rencontre savaient qu’ils n’avaient plus vraiment droit à l’erreur. La Calamine semble l’avoir bien mieux compris que son opposant.

«Lors d’un tel affrontement, il fallait faire preuve d’une bonne maîtrise de soi, d’une inébranlable volonté et d’une solide concentration, explique Luc Sluysmans, le nouvel entraîneur de l’équipe germanophone. Tout n’a pas été parfait, mais nous nous sommes montrés à la hauteur de l’événement pour remporter une indiscutable victoire ».

Celle-ci se dessina dès l’entame de la partie avec une formation locale très entreprenante qui met immédiatement la pression dans le rectangle adverse. La récompense tombe aussitôt avec un premier but de Weber sur un service de l’inévitable Diallo.

«C’était un départ de rêve mais nous avons laissé Givry revenir dans le match en commettant des fautes inutiles et en perdant trop de balles lors de nos reconversions», poursuit le coach.

Un premier coup franc de Leva nécessite une parade de Crahay mais le buteur luxembourgeois ne manque pas une seconde chance et il remet les compteurs à zéro. La rencontre va-t-elle changer d’âme?

«Pour cela, il aurait fallu que nous montrions un tout autre visage, confie Jean-Marc Lannoy, l’entraîneur adjoint des visiteurs. Alors que nous avions parfaitement préparé ce duel, trop de joueurs n’ont pas répondu présents. En laissant beaucoup trop d’espace à un garçon comme Diallo, on savait à qu’on courrait à notre perte! »

Auteur d’un doublé avant le repos, le goleador calaminois scella le verdict de ce match à quelques minutes du coup de sifflet final. entre-temps, Samuel Bodet avait réussi plusieurs arrêts déterminants pour éviter à son club une véritable punition.

«Il convient de retrouver très rapidement une éthique sportive et un esprit collectif si nous voulons éviter la relégation » conclut le T3 de Givry.

Des valeurs qui n’ont plus manqué aux Calaminois sous la houlette de leur nouveau coach.

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters