Royale Union Sportive GIVRY : site officiel du club de foot de Flamierge - footeo

Après Givry - Couvin

28 mars 2017 - 12:48

Toussaint: «Je peux beaucoup mieux»

Antoine Toussaint a été aligné à droite de la défense dimanche.
Antoine Toussaint a été aligné à droite de la défense dimanche.-EDA Loïc MENAGE

Givry n’a fait qu’une bouchée de Couvin. Aligné à droite, Antoine Toussaint a sorti une bonne prestation.

Antoine Toussaint, Givry n’a fait qu’une bouchée de Couvin. Vous vous attendiez à un match plus compliqué?

Un peu car nous connaissions le Couvin des années précédentes. Nous savions que c’était un match important et nous avons bien démarré le match. D’habitude, nous avons un peu de mal dans le premier quart d’heure, mais cette fois, nous avons directement mis le pied sur le ballon et nous avons rapidement ouvert le score.

 Publicité 

Avec Nicolas Grandjean dans les buts, quelles étaient les consignes du coach?

Il fallait éviter un maximum les frappes adverses. C’est pour cela que nous nous jetions souvent pour éviter l’adversaire d’armer une frappe vers le but de Nicolas. Idem pour les centres.

Derrière, vous avez été intransigeant. La preuve, votre opposant direct a changé de flanc en cours de première période. La preuve que vous étiez en train de le manger tout cru?

Je ne sais pas si on peut dire cela (rires). Derrière, je pense que tout le monde a été à la hauteur. Comme je l’ai dit, il ne fallait pas laisser Couvin se créer des possibilités. Nous ne voulions pas revivre un scénario identique à celui de Solières où nous avions aussi deux buts d’avance avant de nous faire rattraper. Mais en début de seconde période, c’était un peu moins bon au niveau des relances.

Vous reléguez Couvin à cinq points. Une bonne opération donc?

Oui, mais quand je vois les résultats des autres concurrents directs, je me dis qu’il était grand temps de gagner.

Il reste quatre matches. Vous devez prendre combien de points pour vous sauver?

Le plus possible.

Prenons les choses dans l’ordre. Vous aurez tout d’abord un déplacement à Hamoir?

Exactement. Une équipe physique avec pas mal d’expérience. Le plus important sera de ne pas perdre.

Ensuite, ce sera un autre déplacement, à La Calamine?

Un concurrent direct, sur un synthétique. Nous ne sommes pas habitués à cette surface, mais d’un autre côté, nous sommes allés prendre trois points à Liège en jouant sur un synthétique, donc pourquoi pas.

Et avant de vous rendre à Walhain, vous allez recevoir Namur, une équipe déjà condamnée. Une formalité?

Non, je ne pense pas que Namur viendra jouer chez nous en victime consentante. Il faudra aller chercher les trois points, ils ne vont pas nous tomber dans les mains comme cela.

Comment jugez-vous votre saison sur un plan personnel?

En ce qui concerne le temps de jeu, je n’ai pas à me plaindre. J’ai un peu moins joué en début de saison, mais pour le reste, je suis content. Mais concernant mon niveau, j’estime que je peux faire beaucoup mieux.

Vous avez déjà joué à différentes places. Quelle position préférez-vous?

Je suis surtout un élément défensif. Dimanche, j’aurais dû commencer dans l’axe. Mais comme Jordan Feltesse s’est blessé, j’ai reculé.

Vous serez toujours à Givry l’an prochain?

Je n’ai pas encore rencontré le coach et Philippe Huberty. Rien ne presse. Je me sens bien ici et ma volonté est de poursuivre sous la vareuse de Givry.

«Grandjean, pas pour toute une saison»

Samuel Bodet suspendu, Nicolas Grandjean a, une nouvelle fois, pris les gants pour défendre les perches de Givry. Et l’arrière latéral a réalisé une excellente prestation.

«On sait très bien que Nicolas Grandjean sait dépanner entre les perches, raconte Éric Picart. Au mini-foot, c’est une bête. Bon, ici, sur le terrain, les goals sont un peu plus grands, mais dans une zone de deux mètres autour de lui, on sait que Nicolas peut réussir des exploits grâce à son explosivité. Le seul problème, c’est sur les ballons en hauteur où sa petite taille le handicape, mais nous avons répondu présent dans les duels aériens.» Éric Picart l’indique cependant, il veut avoir deux gardiens dans son effectif. «Nicolas Grandjean peut dépanner pour un ou deux matches, mais ce n’est pas une solution pour toute une saison, commente le mentor des Canaris. Moi, j’aimerais avoir deux gardiens dans mon groupe. Ne fût-ce que pour les entraînements, pour pouvoir travailler différentes choses. Jeudi par exemple, Samuel Bodet n’était pas là. Nous nous sommes entraînés sans gardien. Ce n’est quand même pas l’idéal pour des exercices de finition ou pour travailler des phases de jeu en amenant des ballons dans le rectangle.»

Commentaires

ACFF LABEL JEUNES

label 2.png

MATCHS DU W-E

D3 ACFF B - J 13

18/11 20:00   Aische -   Verlaine    
 
18/11 20:00   Huy -   Namur    
 
18/11 20:00   Bertrix -   Cointe    
 
18/11 20:00   Givry -   Herstal    
 
19/11 14:30   Stockay -   Longlier    
 
19/11 14:30   Aywaille -   Visé    
 
19/11 15:00   Habay-la-neuve -   Mormont    
 
19/11 15:00   Richelle -   Tilleur    

 

P3 D - J 13

19/11 14:30   Bourcy -   Neufchateau    
 
19/11 14:30   Givry B -   Assenois    
 
19/11 14:30   Cobreville -   Ste Ode    
 
19/11 14:30   Namoussart -   St Pierre    
 
19/11 14:30   Léglise -   Bras    
 
19/11 14:30   Ste-Marie W
-   Champlon B    
 
19/11 15:00   Witry -   Vaux-Sur-Sure