Avant Givry - Couvin

25 mars 2017 - 12:16

«Je ne veux pas affronter Givry»

Arnaud Billion jouera à Longlier la saison prochaine.
Arnaud Billion jouera à Longlier la saison prochaine.-EdA - 301473789499

Arnaud Billion, après sept ans à Givry, s’en ira à Longlier. Le défenseur veut s’en aller avec le maintien en poche.

Givry - Couvin : Dimanche - 15h

Arnaud Billion, vous quittez Givry pour Longlier après sept saisons chez les Canaris, un choix mûrement réfléchi?

Il y a quinze jours que j’avais cela en tête, il fallait que je me décide, ce n’était pas évident. Mais le choix de Longlier est logique pour moi, je me rapproche de mon domicile. Puis, les installations de Longlier sont extraordinaires à ce niveau.

Vous aviez déjà pensé à quitter Givry les autres saisons?

L’an dernier, j’avais hésité déjà avec Longlier pour les mêmes raisons. C’est d’ailleurs le seul club que j’ai rencontré.

Sept saisons à Givry, que retenez-vous?

La montée de l’an dernier évidemment. C’était un aboutissement, le fruit d’un travail de plusieurs années pour le club. Rejoindre cette D2 amateurs, c’était l’objectif et on l’avait mérité. Plus généralement, j’ai passé sept bonnes saisons dans le club où on a chaque fois joué pour le top 5 en Promotion.

Mais vous avez souvent été blessé et encore plus ces dernières saisons, non?

Oui, c’est très frustrant pour moi, tout y est passé. Genou, ischios, une pubalgie qui a été très handicapante. Encore là, j’ai mal à un genou où j’avais été opéré du ménisque.

Une explication à ces blessures?

Pas vraiment, c’est surtout de la malchance. Je dois aussi dire que depuis qu’on débutait les entraînements fin juin, j’ai chaque fois été blessé en début de saison. Cela a sans doute joué. Puis, j’aurais peut-être pu faire encore plus d’efforts en dehors des séances d’entraînement.

Vous êtes prêt pour le duel face à Couvin?

Le groupe est assez serein malgré l’enjeu. On sait qu’on ne peut pas se louper. En cas de défaite, on serait dans une facheuse posture. Par contre, une victoire nous redonnerait un bon coup au moral pour la dernière ligne droite.

Couvin, une formation que Givry a souvent du mal à écarter (? voir stats)

Couvin est une équipe composée de grands gabarits et a un bloc solide, c’est toujours difficile de bouger cette équipe. L’important, c’est de faire sauter le verrou sans se jeter toutes voiles dehors. Mais pour la tactique, je fais confiance au coach Éric Picart. Il est très fort et j’ai beaucoup appris avec lui.

En cas de descente, vous pourriez défier Givry l’an prochain.

Je ne veux pas penser à ce scénario, je ne veux vraiment pas affronter Givry l’an prochain. Quitter sur une descente me ferait mal au cœur. Je suis resté sept ans, c’est le club de mon cœur. Je n’imagine pas un seul instant que nous ne nous sauvions pas.

«Avec cette mentalité, cela va payer»

Boussad Houche est de retour dans l’effectif couvinois avant le match déterminant de demain, à Givry.
Boussad Houche est de retour dans l’effectif couvinois avant le match déterminant de demain, à Givry.-ÉdA – Frédéric de Laminne

Givry – C./Mariemb. (d. 15h)

Arbitre: Vinche.

GIVRY: Robinet, Grandjean, Stouvenaker, Hinck, Leva, Feltesse, Résibois, Roberty, Remy, Toussaint, Copette, Gourmet, Billion, Lherbier. Suspendu: S. Bodet.

COUVIN-MARIEMBOURG: Eugène, Boukamir, Lamort, Lenoir, Ghislain, Meerpoel, Gahouchi, Bertrand, Leemans, Zidda, Vandermeulen, Sbaa, Gaspard, Davrichov. Retours: Descontus, Houche. Suspendu: Hallaert.

«L’équipe a confirmé qu’elle était bien, comme lors des derniers matchs contre Waremme, Solières et Châtelet», motivait le défenseur central Abdellilah Boukamir au soir du partage fagnard à Hamoir.

Des propos positifs qui ne font pas oublier la déception, légitime, des Namurois. «Malheureusement, nous avons perdu deux points sur trois mauvaises décisions d’un des juges de ligne. Retenons la bonne prestation collective. Cela fait quelques semaines que ça ne tourne pas de notre côté, mais je sens qu’avec cette mentalité, cela va payer!»

Dès le déplacement chez les Canaris de Givry, demain? Battues 0-2 lors du premier tour, les ouailles de Fabrice Silvagni seront en tout cas animées d’un fort sentiment de revanche sportive.

«Ce sera un match très difficile, et même plus difficile que les trois derniers. Givry est une équipe qui se bat pour sa survie, comme nous. Nous savons que leur terrain n’est pas facile du tout. Il faudra encore plus de combativité», suggère celui dont le principal objectif est le sauvetage du club. «Abdou» prendra ensuite une décision quant à son avenir. «Rester à Couvin ou quitter le club.»

Jean-Marc Thys reprend le rôle de Raphaël Cabaraux

«Nous discutons toujours de certaines reconductions, précise de son côté le président des jeunes Jean-Marc Thys, amené à reprendre le rôle du directeur technique Raphaël Cabaraux. Des nouvelles devraient être officialisées début de semaine prochaine.»

Commentaires

août
août
août
août
août