Royale Union Sportive GIVRY : site officiel du club de foot de Flamierge - footeo

Givry: Samuel Bodet explique son départ pour Libramont

14 février 2017 - 12:03

Givry: Samuel Bodet explique son départ pour Libramont

Le keeper y rejoindra son meilleur ami, Claudy Marcolongo.
Le keeper y rejoindra son meilleur ami, Claudy Marcolongo.

Samuel, c’est désormais officiel, vous évoluerez à Libramont la saison prochaine ?

Je n’ai rien signé mais j’ai donné ma parole. Je me suis décidé récemment.

Il y a quinze jours, vous déclariez dans nos colonnes que rien n’était encore décidé…

C’était le cas. On savait déjà que Claudy (NDLR : Marcolongo, l’entraîneur des Mauves), qui est mon meilleur ami, cherchait un gardien à Libramont. Il voulait que je le rejoigne d’autant qu’on s’était promis de rejouer ensemble avant qu’on ne raccroche les crampons. Tous les paramètres étaient réunis, ce coup-ci, pour que cela se fasse. C’est le bon moment pour nous.

Il est donc l’heure, pour vous, de quitter Givry, à bientôt 37 ans ?

Je pense. Cela fait 6 ans que je suis au club. J’ai l’impression d’avoir fait le tour, d’avoir donné tout ce que j’avais à donner. Je n’ai pas envie de faire l’année de trop. C’est, là aussi, le bon moment pour partir.

Et vous l’annoncez assez tôt…

Une fois que ma décision a été prise, cela ne servait à rien de la garder secrète. Comme cela, Philippe Huberty peut avancer à Givry pour trouver un nouveau gardien. Et du côté de Libramont aussi, on peut passer à autre chose. C’est mieux pour tout le monde.

Comment ont réagi vos coéquipiers, votre staff et vos dirigeants à Givry à l’annonce de votre départ ?

Bien. Je l’ai annoncé à Philippe Huberty, Eric Picart et Jacques Aubry ce week-end. Ils sont déçus que je parte, évidemment. Mais ils savaient très bien que dès que si j’avais l’opportunité de retrouver Claudy, je le ferais. Cela devait arriver. Mais la saison n’est pas finie ! J’ai encore des choses à faire, je veux quitter sur une bonne note, et pas sur quelque chose comme ce samedi (voir ci-dessous).

La D2 amateurs était devenue trop exigeante pour vous ?

Physiquement, cela demande beaucoup. Je pense livrer une bonne saison, malgré ma tuile de samedi. Mais je sens que les années passent. La fatigue se fait de plus en plus ressentir. Jouer à ce niveau demande beaucoup d’efforts. Comme les déplacements, par exemple. Tout cela a joué dans ma décision.

Arrivez-vous à Libramont en tant que joueur ou ferez-vous partie du staff ?

J’arrive en tant que joueur, tout simplement. Claudy a ce qu’il faut actuellement pour l’aider dans sa mission. Je vais d’abord m’acclimater à mon nouvel environnement. Et de par mon expérience, j’aurai certainement un rôle un peu plus important à jouer.

On imagine que vous nourrirez encore des ambitions à Libramont…

Ce n’est pas encore la maison de retraite pour moi ! La P1 reste un très bon niveau. Claudy est un gagneur. Moi aussi. On espère maintenant que le président de Libramont va tout faire pour répondre à nos ambitions.

Vous allez être coaché par votre meilleur ami. Comment l’appréhendez-vous ?

Claudy n’a rien à me dire, il le sait bien (rires). On se connaît par cœur, on sait comment on est, on sait comment on réagit. Nous avons les années derrière nous pour bien gérer ça. Ce qu’on veut, c’est prendre du plaisir, ensemble.

Vous serez un de ses relais sur le terrain ?

Sûrement, comme je l’étais… (il se reprend), comme je le suis à Givry. J’adore m’impliquer dans ce que je fais.

Votre souhait, désormais, c’est de partir sur une bonne note ?

Tout à fait. J’ai dit que j’avais fait le tour de la question à Givry. Mais il sera réellement fait quand le club sera sauvé cette année. On a tout en main pour le faire. Je veux partir avec le sentiment du devoir accompli. Chaque année, l’équipe a progressé. Quand on voit nos moyens, par rapport à d’autres écuries, si on arrive à se sauver, ça sera grand.

Bastien Schiltz

Une grosse boulette à l’Olympic

Il y a quinze jours, nous interrogions Samuel Bodet suite à sa brillante prestation au FC Liège (2-3). Le portier était évidemment ravi que l’on vante ses mérites. Mais précisait tout de même : «  Imaginons que le dernier match, je fasse une boulette qui coûte le sauvetage, le discours sera différent  ». Ce n’était pas le dernier match, cela ne coûte pas le sauvetage, mais le numéro 1 givrytois a bien commis une boulette, ce samedi soir, à l’Olympic (2-1). Il n’a pas eu la main assez ferme sur le 1-0. «  Ce sont des choses qui ne doivent pas arriver mais qui arrivent quand même. Un petit moment de relâchement, et cela coûte cher. A deux centimètres près, la balle est dans mes mains. Le rôle du gardien de but est ingrat. Il y a deux semaines, on parlait de moi en bien. Et aujourd’hui, on parle encore de moi… mais dans l’autre sens.  » Si cette « floche » ne coûte pas directement des points à Givry, il estime quand même qu’elle a changé le cours du match. «  Ce n’est pas le but de la victoire. Mais s’ils ne marquent pas à ce moment-là et qu’on rentre aux vestiaires à 0-0, on voit un autre match. Mais même si on égalise vite, pour moi, cette erreur a quand même changé la donne.  »

 

Picart: «Son successeur devra être une valeur sûre»

Lundi, Février 13, 2017 - 18:59

Eric Picart, l’entraîneur des Canaris, n’a pas été surpris par l’annonce de son gardien. «  On savait depuis longtemps que c’était sa dernière saison. Sam’ s’est donné les moyens de prester en D2 amateurs. Il a perdu 12 kilos, il a travaillé ses sorties aériennes, il a fait tous les efforts pour livrer une excellente saison. Mais on savait qu’il voulait rejouer avec son pote Claudy. Et à 36 ans, il est temps pour lui de privilégier la camaraderie.  » Le coach est forcément déçu de perdre un cadre. «  C’est une grosse perte car Sam est quelqu’un qui s’investit à fond. Avec son annonce, il nous permet de préparer le futur dès maintenant.  » Et sa succession ne sera pas simple ! «  Philippe Huberty a sûrement déjà des pistes, provinciaux ou pas. Il faut qu’on prenne le temps de choisir une valeur sûre. A notre niveau, on ne peut pas faire n’importe quoi, c’est un poste à responsabilités.  »

Commentaires

ACFF LABEL JEUNES

label 2.png

MATCHS DU W-E

D3 ACFF B - J14

25/11 20:00   Aische -   Namur    
 
25/11 20:00   Longlier -   Givry    
 
26/11 14:30   Tilleur -   Stockay    
 
26/11 14:30   Mormont -   Richelle    
 
26/11 14:30   Herstal -   Aywaille    
 
26/11 15:00   Verlaine -   Habay-la-neuve    
 
26/11 15:00   Visé -   Bertrix    
 
26/11 15:00   Cointe -   Huy    

 

3 PROV D - J14

26/11 14:30   Neufchateau -   Leglise    
 
25/11 20:00   Ste Ode -   Vaux-Sur-Sure    
 
26/11 14:30   Givry B -   Bras    
 
26/11 14:30   Bourcy -   Witry    
 
26/11 14:30   Ste-Marie W
-   Assenois    
 
26/11 14:30   Cobreville -   St Pierre    
 
26/11 14:30   Namoussart -   Champlon B