Royale Union Sportive GIVRY : site officiel du club de foot de Flamierge - footeo

Avant Olympic - Givry

11 février 2017 - 08:04

Éric Picart, un entraîneur presque comblé

Éric Picart et les Canaris avaient perdu 1-5 à l’aller contre l’Olympic.
Éric Picart et les Canaris avaient perdu 1-5 à l’aller contre l’Olympic.-ÉdA – 301316269440

Après le coup d’arrêt face à La Louvière, Givry se déplace chez un autre ténor, l’Olympic de Charleroi. Avec l’envie de briller.

Olympic Ch. - Givry : Samedi - 20 h

Aranud Billion, Dylan Remy et Antoine Toussaint de retour, Jordan Feltesse suspendu. De quoi compliquer encore plus les choix d’Éric Picart pour ce déplacement à l’Olympic de Charleroi.

Une certitude, Dylan Remy retrouvera sa place dans l’entrejeu. Pour Arnaud Billion et Antoine Toussaint, c’est plutôt l’incertitude.

«Mais Arnaud Billion est prêt et on connaît son importance en défense centrale», explique Éric Picart. Il devrait donc être aligné en défense centrale avec Julien Robinet d’autant que Clément Lherbier souffre régulièrement des adducteurs.

Pour le reste, Éric Picart a donc l’embarras du choix, Mais ne croyez pas qu’il est le plus heureux pour autant.

«C’est toujours délicat de devoir dire à un joueur qu’il n’est pas repris ou qu’il ne commence pas, note Éric Picart. Surtout qu’ils s’investissent tous à fond, qu’ils font des efforts sans arrêt. Je vais citer un exemple, celui de Maxime Gourmet. C’est du pain béni pour un coach, il se donne toujours à 100%, ne râle jamais et est positif pour le groupe. Mais je sais que ce doit être difficile pour lui, il a peu de temps de jeu. Encore la semaine dernière, je l’ai remplacé à la pause. Cela me fait mal évidemment, mais je dois faire passer le sportif avant l’humain. Et dans un groupe comme celui de Givry, ce n’est pas évident. Je n’ai pas des semi-pros avec lesquels on peut ne pas faire de sentiment, c’est différent. Et c’est un aspect du job qui n’est pas facile. Mais je suis là pour le faire

Et quand il n’est pas content, Éric Picart ne manque pas de le savoir à ses joueurs. Mais pour le moment, il a beaucoup de motifs de satisfaction.

«Les entraînements sont bien suivis, il y a de l’engagement et de la qualité, poursuit-il. Certains ont compris qu’il ne fallait pas seulement être présent, mais qu’il fallait se donner. Il y a eu une évolution dans le groupe et cela se ressent sur le terrain. Je sens le groupe capable de relever le défi de se maintenir à cet échelon. Il suffit de voir notre deuxième période face à La Louvière. Givry a été un rouleau compresseur, dommage ce manque de justesse dans le dernier geste avant d’arriver devant le but. Mais en jouant de la sorte, on s’en sortira. »

Mais encore une fois et comme souvent dans la série, un adversaire de taille se dresse sur la route des Canaris. L’Olympic de Charleroi laisse un mauvais souvenir puisque les Carolos s’étaient imposés 1-5 à Givry au match aller.

«Les phases arrêtées? Pas le temps de les travailler»

« Mais on ne va pas à Charleroi pour faire de la figuration, avoue le T1 des Canaris. Nous avons grandi, la preuve avec le succès à Liège. On doit être capable de prendre des points toutes les semaines. Je compte sur une organisation sans faille, on sait que dans la série, il faut parfois jouer recroquevillé et partir en contre, je pense qu’il faudra agir de la sorte. Et surtout éviter les erreurs comme la semaine passée

Et notamment éviter d’encaisser sur phase arrêtée face à une équipe qui possède de grands gabarits.

«Oui, mais on n’a pas le temps avec deux séances par semaine d’axer notre travail sur les phases arrêtées, raconte Éric Picart. Je ne peux pas demander aux joueurs de venir trois ou quatre fois par semaine, ce sont des amateurs, il faut trouver un équilibre avec leur travail et la famille. Maintenant, on met des choses en place pour ces phases, mais la semaine dernière, les joueurs ne l’ont pas respecté. Et cela, je n’aime pas du tout. Tactiquement, on a besoin d’être rigoureux. C’est indispensable à notre niveau et face à des écuries comme l’Olympic.»

Commentaires

1-8
MARLOIE / U10 INTER PROV GIVRY environ 15 heures
MARLOIE / U10 INTER PROV GIVRY et 3 autres : résumés des matchs environ 15 heures
2-5
MARLOIE / U11 INTER PROV GIVRY environ 15 heures
Avant Givry - Herstal environ 17 heures
3-5
U12 INTER PROV GIVRY / MARLOIE environ 17 heures
3-1
U13 INTER PROV GIVRY / MARLOIE environ 17 heures
U15 INTER PROV GIVRY / SPRIMONT et 6 1 jour
Compositions des séries U14 et U15 play-off 2 et 3 autres 5 jours
0-14
COBREVILLE / U13 GIVRY - ASS STE-ODE 6 jours
COBREVILLE / U13 GIVRY - ASS STE-ODE et VISE / GIVRY A : résumés des matchs 6 jours
2-2
VISE / GIVRY A 6 jours
1-4
GIVRY / TAVIGNY a 7 jours
GIVRY / TAVIGNY a et 6 autres : résumés des matchs 7 jours
2-3
U15 INTER PROV GIVRY / FC LIEGE 7 jours
remise équipe B et 3 autres 7 jours

ACFF LABEL JEUNES

label 2.png

MATCHS DU W-E

D3 ACFF B - J 13

18/11 20:00   Aische -   Verlaine    
 
18/11 20:00   Huy -   Namur    
 
18/11 20:00   Bertrix -   Cointe    
 
18/11 20:00   Givry -   Herstal    
 
19/11 14:30   Stockay -   Longlier    
 
19/11 14:30   Aywaille -   Visé    
 
19/11 15:00   Habay-la-neuve -   Mormont    
 
19/11 15:00   Richelle -   Tilleur    

 

P3 D - J 13

19/11 14:30   Bourcy -   Neufchateau    
 
19/11 14:30   Givry B -   Assenois    
 
19/11 14:30   Cobreville -   Ste Ode    
 
19/11 14:30   Namoussart -   St Pierre    
 
19/11 14:30   Léglise -   Bras    
 
19/11 14:30   Ste-Marie W
-   Champlon B    
 
19/11 15:00   Witry -   Vaux-Sur-Sure