Avant Liège - Givry

21 janvier 2017 - 12:52

«Tout le monde repart de zéro»

Jérôme Roberty est gonflé à bloc pour ce deuxième tour. Il sait que les cartes sont redistribuées.
Jérôme Roberty est gonflé à bloc pour ce deuxième tour. Il sait que les cartes sont redistribuées.-ÉdA – 301472811587

Après la belle victoire à Acren voici quinze jours, Givry se déplace chez l’ogre liégeois ce samedi soir. Avec un Jérôme Roberty ambitieux.

Jérôme Roberty, il paraît que n’importe quel footballeur amateur aime jouer face à Liège. Vous confirmez?

C’est vrai que pour des joueurs de notre niveau, aller jouer devant des centaines et des centaines de spectateurs, c’est toujours intéressant. C’est surtout très motivant car ce n’est pas quelque chose d’habituel. Après, je pense que dans le noyau actuel, tout le monde a déjà joué contre Liège, donc, nous n’allons pas être surpris. Par contre, ce sera une grande première dans ce stade.

Vous avez été formé pendant plusieurs mois du côté de Liège. Vous connaissez encore du monde là-bas?

Oui, je suis resté trois ans dans les écoles de jeunes de Liège. Mais bon, depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Les dirigeants ont changé, le staff technique aussi, sans parler des joueurs. De tous ceux qui étaient avec moi au centre de formation, beaucoup ont percé. Mais paradoxalement, personne ne joue à Liège. Il faut dire qu’à l’époque, le club n’avait même pas de stade.

Avec la victoire à Acren voici quinze jours, vous pouvez vous déplacer à Liège sans trop de pression?

C’est clair que les trois points décrochés début janvier ont fait du bien au groupe. Avec Acren et Charleroi pour recommencer, nous visions au minimum quatre points sur six. Malheureusement, le match de la semaine dernière a été remis. Je ne suis pas certain que ce soit une bonne chose pour nous, mais bon, nous n’avions pas le choix. Nous aurions pu aborder le match face à Liège sans pression. D’un autre côté, si nous parvenons à aller chercher quelque chose là-bas, nous pourrons faire preuve de sérénité pour la suite.

«Si je mets un but tous les deux matches….»

Vous allez jouer sur un synthétique, face à une équipe très douée techniquement. Vous allez fermer le jeu?

Je pense que comme souvent depuis le début de la saison, nous allons miser sur le contre. On sait bien que Liège aime faire circuler le cuir. Vu que les Liégeois nous ont collé un 1-5 lors du match aller, ils vont peut-être se dire qu’ils vont soigner leurs statistiques contre nous. Il faudra rester bien solide derrière et faire preuve d’efficacité lors de nos opportunités. Car notre puissance en contre peut ennuyer Liège. L’important sera surtout de tenir en début de match.

Vous n’avez pas pu préparer ce match de la meilleure des manières?

Au niveau des entraînements, je crois que nous n’avons plus été sur le terrain depuis l’an dernier. Mais la motivation était là cette semaine, le groupe a bien travaillé en salle.

L’an dernier, vous aviez terminé deuxième meilleur buteur de l’équipe avec neuf buts. Ce sera compliqué de faire aussi bien cette année?

Je n’ai marqué qu’une fois, donc, neuf buts, ce sera dur en effet (rires). Par contre, finir deuxième meilleur buteur, c’est possible! La série est plus forte et que nous avons moins de facilités cette année.

Et puis, vous ne jouez pas toujours énormément. Des moments compliqués à vivre?

Je n’ai pas baissé les bras car ce n’est pas dans mon tempérament. J’ai mis les bouchées doubles et j’ai tenté de corriger le tir. En début de saison, tout le monde se cherchait un peu. Là, le coach a trouvé un dispositif et chacun sait ce qu’il doit faire. Il m’a demandé de travailler plus défensivement. Maintenant, j’attends que le coach me donne ma chance.

Un départ avait été envisagé au mercato?

Si le club m’avait dit qu’il ne comptait plus sur moi, j’aurais réfléchi. Mais là, le coach a dit qu’il ne voulait mettre personne à la porte et que tout le monde repartait à zéro. Si je marque un but tous les deux matches en 2017, on oubliera mon premier tour.

La der de Lambrecth avec le RFC Liège

L’attaquant liégeois va disputer son dernier match avant de rejoindre Roulers pour la suite de la saison.
L’attaquant liégeois va disputer son dernier match avant de rejoindre Roulers pour la suite de la saison.-imagesports.be

Transféré à Anderlecht, qui l’a prêté dans la foulée à Roulers, Dylan Lambrecth veut quitter Liège par la grande porte.

RFC Liège - Givry : Samedi - 20h

Après un week-end de repos forcé, Liège est de retour aux affaires, ce samedi soir (20h) contre Givry. L’occasion pour les Liégeois de reprendre goût à la victoire après le nul concédé il y a quinze jours contre Châtelet-Farciennes, le leader. «On avait mené jusqu’à quatre minutes de la fin avant qu’ils n’égalisent», se rappelle Dante Brogno, qui ne souhaiterait pas que ce scénario se répète. Givry est l’équipe en forme du moment. Elle n’a plus été battue depuis cinq matchs et s’est même imposée 1-3 lors de la dernière rencontre à l’Entente Acren.»

S’il a du respect pour cette formation qui joue pour le maintien, le coach des Sang et Marine ne la craint certainement pas. «On est dans une situation où l’on doit gagner tous les matchs, sans exception. Mon équipe est dans un état esprit positif et doit le montrer, surtout à la maison.»

Si l’on annonce des conditions climatiques difficiles, le match devrait avoir lieu grâce notamment à un groupe de bénévoles du club qui ont travaillé d’arrache-pied pour déneiger le terrain. «Il est praticable à 100% et les routes devraient l’être aussi pour permettre aux supporters de se déplacer.»

Ce match sera également celui des adieux de Dylan Lambrecth. L’attaquant qui a signé à Anderlecht aura l’occasion de saluer ses supporters avant d’aller rejoindre Roulers où il sera prêté jusqu’à la fin de la saison. Il voudra sans doute quitter le club par la grande porte, en offrant peut-être les trois points à son équipe. Ses camarades comptent aussi sur lui pour cette dernière joute à domicile. «Il s’est entraîné normalement avec nous, en montrant qu’il était toujours concerné par le projet de Liège, affirme Sergio Teruel. J’espère qu’il va nous aider à gagner une dernière fois.»

Quoi qu’il arrive, les supporters ne manqueront sans doute pas de rendre hommage à leur meilleur buteur. En espérant que son remplaçant, Erwin Senakuku, transféré récemment, soit aussi prolifique dans les semaines à venir.

Arbitre: M. Van Wymeersch.

RFC LIÈGE: Dengis, Mathys, Winandts, Masset, Ligot, Audoor, D’Ostilio, Teruel, Massa, Vandebon, Dethier, Fondaire, Bruggeman, Henke, Dufer, Jiyar, Lwangi, Ezzahri, Mauclet, Lambrecth.

Absents: Axel Dheur (suspendu) est le seul absent du côté liégeois.

Le coach désignera le noyau définitif après l’entraînement qu’il dispensait hier soir.

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters