Royale Union Sportive GIVRY : site officiel du club de foot de Flamierge - footeo

Le voyage d’Éric Picart en Nouvelle -Zélande

18 janvier 2017 - 13:56

Le voyage d’Éric Picart en Nouvelle -Zélande
  •  Interview : Jérémy RODE - L'Avenir
Éric Picart avait rejoint son fils Hugo qui est en Nouvelle-Zélande depuis septembre. Éric Picart avait rejoint son fils Hugo qui est en Nouvelle-Zélande depuis septembre.--  

Éric Picart, le coach de Givry, a profité des vacances d’hiver pour partir en Nouvelle-Zélande. Il raconte son périple.

Éric Picart, vous avez récupéré après votre voyage d’une quinzaine de jours en Nouvelle-Zélande?

C’est très compliqué. Le voyage avait duré deux fois 25 heures environ, il y a un décalage horaire de 12 heures. Je suis rentré dans la nuit de samedi à dimanche, j’ai dormi quelques heures avant de prendre le bus pour aller à Acren-Lessines. Mais encore la semaine à l’école et pour le foot, j’ai eu du mal. Il faut un peu de temps pour récupérer d’un tel voyage. Sans oublier les 35 degrés de différence.

Publicité  

Vous aviez prévu d’être rentré pour le match?

Oui, j’avais programmé mon retour en fonction de cette partie. Et je suis arrivé à temps.

Malgré la distance, vous étiez au courant de ce qu’il se passait aux séances d’entraînement?

Oui, et je n’étais pas très heureux d’apprendre qu’il n’y avait que dix joueurs lors de la première semaine. Nous étions en contact tous les deux jours avec Bernard Jadin, il me signalait tout. Je n’étais pas heureux, mais pas tellement surpris non plus. Certains se donnent les moyens pour être là tout le temps et atteindre un certain niveau. D’autres se contentent de leur statut, râlent quand ils ne jouent pas, mais ne font pas les efforts.

Sans que Bernard ne m’envoie la liste, j’aurais pu deviner qui était là.

Cela vous donne des indications pour la suite?

Je les avais déjà, elles sont confirmées. Tout le monde ne se donne pas les moyens d’être au niveau tout simplement.

Certains avaient l’occasion de marquer des points, ils en ont perdu.

Pourtant, le résultat de dimanche a été bon avec cette victoire?

Oui et la manière était aussi satisfaisante. Pour une fois, nous avons profité des phases arrêtées pour faire la différence, cela n’avait pas encore été le cas. J’étais heureux de ne pas être revenu pour rien même si Bernard a eu la mainmise pour cette rencontre.

Revenons-en à votre périple en Nouvelle-Zélande, qu’est-ce qui a guidé le choix de cette destination?

Mon fils Hugo y est parti en septembre. J’avais décidé de le rejoindre pour les fêtes de fin d’année. Il y est pour un an, parti seul pour y découvrir le pays. Actuellement, il est à Bali. Il travaille pendant un certain temps avant de s’offrir des visites dans différents coins.

L’Australie dans un coin de la tête

Et quel a été votre programme?

Cela a été chargé, j’ai pris neuf fois l’avion sur 14 jours, on a visité Auckland, la capitale Wellington et plein d’endroits superbes dans tout le pays. En voiture, on a parcouru 2 000 km en six jours, on a dormi sous tente sur la plage, on a fait de l’auto-stop, on a vu un cratère, etc.

Qu’est-ce qui vous a frappé?

L’attitude des gens sur place. Ils sont super cool, on ne ressent pas le stress du mode de vie européen. Le soleil y est sans doute pour beaucoup aussi. Mais franchement, quel calme, quelle zénitude. Puis, les paysages sont fantastiques, exceptionnels. La nature est si belle dans ce coin du globe. La faune et la flore sont présentes partout, même au cœur des villes. Ce pays doit être agréable pour y vivre.

Vous êtes un globe-trotter?

J’ai toujours aimé voyager, mais c’était la première fois que j’allais si loin. Ce n’était pas non plus l’aventure seul puisque j’ai rejoint mon fils qui avait déjà des repères sur place. C’était nécessaire de rester ces 13-14 jours sur place pour voir un maximum. J’ai maintenant l’Australie dans un coin de ma tête et il ne serait pas impossible que j’y programme un prochain séjour.

Commentaires

ACFF LABEL JEUNES

label 2.png

MATCHS DU W-E

D3 ACFF B - J 13

18/11 20:00   Aische -   Verlaine    
 
18/11 20:00   Huy -   Namur    
 
18/11 20:00   Bertrix -   Cointe    
 
18/11 20:00   Givry -   Herstal    
 
19/11 14:30   Stockay -   Longlier    
 
19/11 14:30   Aywaille -   Visé    
 
19/11 15:00   Habay-la-neuve -   Mormont    
 
19/11 15:00   Richelle -   Tilleur    

 

P3 D - J 13

19/11 14:30   Bourcy -   Neufchateau    
 
19/11 14:30   Givry B -   Assenois    
 
19/11 14:30   Cobreville -   Ste Ode    
 
19/11 14:30   Namoussart -   St Pierre    
 
19/11 14:30   Léglise -   Bras    
 
19/11 14:30   Ste-Marie W
-   Champlon B    
 
19/11 15:00   Witry -   Vaux-Sur-Sure