Namur - Givry : Copette attend une nouvelle chance

3 décembre 2016 - 14:36

FOOTBALL - Division II amateurs

Copette attend une nouvelle chance

Nathan Copette n’a encore marqué que deux buts pour le compte de Givry.
Nathan Copette n’a encore marqué que deux buts pour le compte de Givry.-ÉdA – 301276623341

Nathan Copette et Givry disputent une rencontre importante à Namur, lanterne rouge. Le buteur retrouvera-t-il sa place?

Namur - Givry : Samedi - 20 h

Nathan Copette, ce match face à Namur, c’est le plus important du premier tour?

Pas le plus important, mais l’un des plus importants oui. Namur est dernier, est un concurrent direct et nous devons garder notre avance sur les Namurois. Dans notre situation, il faudrait les trois points, mais on ne fera pas la fine bouche non plus avec une unité. Il ne faut surtout pas perdre évidemment, ce sera la mauvaise opération quoi qu’il arrive.

Que pensez-vous de cette formation de Namur?

On est méfiant, très méfiant, elle sort d’un succès à Couvin, ce n’est pas rien. Sur son terrain, cette équipe est capable du meilleur comme du pire. Malgré les soucis internes récurrents du club, il y a de la qualité sur le terrain. Ce sont de très bons joueurs, qui ont pour la plupart une formation de qualité. Et si ce n’est peut-être pas le bon moment pour s’y rendre, il faut tout donner pour ramener quelque chose.

Mais Givry est aussi dans une période un peu meilleure, non?

Oui, on s’acclimate doucement à la série, à ses exigences, au rythme. Mais on n’y est pas encore, la preuve avec les dix premières minutes face à La Calamine où on aurait pu être mené 0-2. Mais la dynamique est meilleure qu’il y a quelques semaines.

Le niveau de la série vous a surpris?

Il y a 4-5 très bonnes équipes au dessus, mais derrière, je pense que l’on peut battre tout le monde. On a battu Waremme, on a pris un point à Meux en terminant à neuf, nous ne sommes pas moins forts que ces équipes-là. Ce sera très serré jusqu’au bout surtout qu’on ne connaît pas encore le nombre de descendants. Nos trois derniers matchs de 2016, face à Namur, Walhain et Ciney, seront déjà importants pour la suite. On a une belle occasion de se repositionner.

En duo avec Hinck?

Avec ou sans Nathan Copette à la pointe de l’attaque?

Bonne question, il faut demander au coach. Je n’en sais encore rien, mais j’espère jouer évidemment. Il y a un mois, j’ai été honnête avec lui, j’ai été le trouver pour lui dire que je n’étais pas à 100%, que j’avais besoin de souffler.

J’ai été sur le côté pendant trois semaines, mais depuis quinze jours, je suis prêt. Je suis impatient de rejouer, je crois qu’un match comme la semaine dernière, face à une défense lente, m’aurait convenu. Et puis Namur est une équipe qui me réussit généralement bien (NDLR: il a marqué trois fois sur les 4 derniers duels face à Namur).

Qu’avez-vous pensé de votre début de saison?

Le bilan chiffré n’est pas bon évidemment, mais je n’étais pas mécontent de mes prestations. Et pourtant, c’est rare quand je suis content, même quand je marque. Mais l’équipe ne se créait pas d’occasions, donc c’était compliqué. À Meux, nous avons formé un bon duo avec Jérome Hinck, repositionné plus haut. J’espère qu’on pourra encore jouer ensemble.

Givry a inscrit seulement neuf buts et le secteur offensif est clairement pointé du doigt, vous vous sentez visé?

C’est logique, mais ce n’est pas que la faute des attaquants. Contre La Calamine, notre entrejeu a eu du mal en première période et donc on n’a pas eu d’opportunités. Après, tout a été mieux quand l’entrejeu a tourné. Puis derrière, on donne aussi régulièrement des buts. Mais bon s’il y a un secteur qui tourne moins, c’est bien l’attaque donc oui on se sent visé. Mais je compte bien terminer le premier tour en force et reprendre de plus belle en 2014. Il est temps que je marque à nouveau.

Commentaires

août
août
août
août
août