Royale Union Sportive GIVRY : site officiel du club de foot de Flamierge - footeo

Après Givry - Hamoir

22 novembre 2016 - 08:39

 

DIVISION II AMATEURS - Givry 1 – Hamoir 3

«Apprendre à respecter les choix»

Jonathan Schinckus est bien content de pouvoir aller en salle le vendredi.
Jonathan Schinckus est bien content de pouvoir aller en salle le vendredi.-ÉdA – 301 372 251 124

Après la victoire à Couvin, Givry n’a pas su confirmer face à Hamoir. Mais Jonathan Schinckus garde confiance pour la suite.

Jonathan Schinckus, à l’issue de la défaite face à Hamoir, Éric Picart indiquait que Givry avait réalisé un bon match. Vous confirmez les propos de votre entraîneur?

Disons que depuis quelques semaines, nous avons retrouvé une certaine philosophie de jeu. Nous sommes à nouveau présents dans les duels, ce qui n’était plus vraiment le cas lors de certains matches. Tout le monde se donne à 100% et je sens que l’esprit de groupe est revenu. Après, pour le match en lui-même, nous aurions pu faire mieux, mais encore une fois, tout s’est joué sur des petits détails. Nous avons bien joué au football, mais contrairement à notre adversaire, nous n’avions pas un gars capable de conserver le ballon. En soi, Givry ne joue pas moins bien que l’an dernier. Mais il faut se rendre compte que le niveau de la série est plus élevé, tout simplement.

La victoire face à Couvin avait fait du bien au groupe?

Oui, elle avait soulagé tout le monde. Nous n’avons pas toujours eu de la chance depuis l’entame de la saison, mais à Couvin, la réussite était de notre côté. Il faut gagner des rencontres pareilles pour se sauver. Et il faudra réalise la même chose face à des écuries comme Namur ou Waremme par exemple. Ceci dit, je sais aussi que pour prolonger notre bail à ce niveau, il faudra réussir à aller chercher des points contre des équipes de première partie de tableau.

La solution devant?

Une fois de plus, il a manqué d’un buteur face à Hamoir. Vous ne pourriez pas être ce joueur tant attendu?

Il faudrait en parler avec le coach pendant la semaine. Il est vrai que je sais jouer devant, mais là, je suis bien à ma place de défenseur latéral. Et puis, nous avons des bons joueurs en zone offensive. J’ai été testé quelques matches un cran plus haut sur l’échiquier, mais je n’ai pas spécialement été à la hauteur.

Pourtant, au mini-foot, vous plantez un paquet de buts.

(Il rigole) Ce n’est pas vraiment le même contexte.

C’est assez étonnant de voir un joueur de D2 amateurs évoluer le vendredi en salle. Éric Picart ne dit rien?

C’est étonnant dans le Luxembourg car les gens sont encore bornés dans la province, mais je peux vous dire que si vous faites le tour des équipes liégeoises présentes dans la série, vous avez un paquet de joueurs qui évoluent en salle le vendredi. Et pour moi, ce n’est pas une mauvaise chose. Loin de là. Certains devraient aller jouer en salle le vendredi, de la sorte, ils comprendraient mieux le football.

À Couvin, vous aviez réalisé une belle prestation. Et pourtant, vous étiez remplaçant samedi. Une déception?

Comme tout joueur, je râlais un peu de commencer sur le banc, mais ce sont les choix du coach et il faut les respecter. C’est lui qui a la décision finale. Chez nous, certains ont trop tendance à demander des explications quand ils ne sont pas titulaires. Mais le mec qui joue à Walhain ou à La Louvière, quand il débute sur le banc, il ferme sa bouche et il ne va pas chercher des raisons près de son coach. Nous, nous devons encore apprendre cela.

Certains s’étaient exprimés dans la presse sur les choix du coach. Mais depuis quelques semaines, on sent que les joueurs pleurnichent un peu moins. Vous confirmez?

Oui, nous avons eu une bonne discussion et tout va mieux. Après, comme je l’ai dit, vous avez pas mal de jeunes joueurs dans l’équipe et ils sont encore en phase d’apprentissage.

Schinckus : "Frustrant de jouer devant 30 mecs"

Encore une fois, les spectateurs payants pouvaient quasiment se compter sur les doigts des deux mains samedi à Givry.

Un manque d'affluence que regrette Jonathan Schinckus

« Je pense que les gens ne se rendent pas compte du niveau où évolue Givry, glisse l'avant. Ils ne se reconnaissent pas dans cette équipe, mais pourtant, Givry a construit une équipe locale. J’étais à Chaumont – Nassogne dimanche et vous aviez plus d’ambiance. Jouer devant 30 mecs, c’est frustrant, clairement. Il ne faut pas oublier qu’au football, l’affectif et le psychologique comptent. Contre Liège, tout le monde est motivé car tu sais que tu vas jouer devant 2 000 personnes. Je pense que si les gens venaient un peu plus à Givry, ils verraient ce que nous avons réalisé. »

Commentaires

ACFF LABEL JEUNES

label 2.png

MATCHS DU W-E

D3 ACFF B - J14

25/11 20:00   Aische -   Namur    
 
25/11 20:00   Longlier -   Givry    
 
26/11 14:30   Tilleur -   Stockay    
 
26/11 14:30   Mormont -   Richelle    
 
26/11 14:30   Herstal -   Aywaille    
 
26/11 15:00   Verlaine -   Habay-la-neuve    
 
26/11 15:00   Visé -   Bertrix    
 
26/11 15:00   Cointe -   Huy    

 

3 PROV D - J14

26/11 14:30   Neufchateau -   Leglise    
 
25/11 20:00   Ste Ode -   Vaux-Sur-Sure    
 
26/11 14:30   Givry B -   Bras    
 
26/11 14:30   Bourcy -   Witry    
 
26/11 14:30   Ste-Marie W
-   Assenois    
 
26/11 14:30   Cobreville -   St Pierre    
 
26/11 14:30   Namoussart -   Champlon B