Bilan du 1er Tour en P3 F

17 novembre 2016 - 09:45

Mais qui pourra inquiéter Compogne?

Mathieu Dumont et Compogne sont intouchables: 39/39 et +59 de goal average!
Mathieu Dumont et Compogne sont intouchables: 39/39 et +59 de goal average!--

Grande distinction

COMPOGNE. Compogne a su honorer les pronostics jusqu’à présent, et s’est montré efficace et dominateur tout au long de ce premier tour. Avec une belle bande de copains, qui retrouvent la P3 pour le plaisir, cette équipe, bien qu’elle fasse des envieux, ne peut que forcer le respect. Attention toutefois au second tour, qui sur des terrains en mauvais état, tendra des pièges encore plus pernicieux que ceux des 13 premiers matches.

MAGERET. Mageret est l’autre ogre de la série que tout le monde ou presque annonçait dans le top 2 en début de saison, et là aussi, on a réussi à endosser et assumer ce statut. Les Rouges et blancs ont maintenu la cadence infernale imprimée par Compogne. Jusqu’à ce dimanche, lors duquel la confrontation a tourné à l’avantage des Bleus. Mais Mageret ne s’avoue pas vaincu pour autant.

Distinction

GIVRY B. C’est une des équipes qui a proposé à certains matches le meilleur football de la série.

Avec les arrivées de Bernès et de Hinck, les Canaris ont pris une autre dimension cette saison, au point de poindre seuls à la troisième place du classement. Même si parfois la manière n’y était pas, et que les blessures de pions importants (Collignon, Leduc) se sont accumulées, les Canaris ont su garder le cap, avec aussi d’excellentes prestations de Labranche et Lindt.

HOUFFALIZE. Une équipe encore en chantier, mais qui peu à peu s’affirme et s’installe tout doucement et assez logiquement dans le top 5.

La montée ne sera peut-être pas pour cette année, mais gare au Houffalize de la saison prochaine, et même celui du second tour. Le talent est présent, et bien exploité, pourra faire très mal à n’importe qui.

HALTHIER B. Le départ de l’ex-entraîneur Rudolph Keller, était assez parlant de l’état d’esprit du groupe; la majorité de l’équipe ne soutenait plus l’entraîneur, qui ne faisait pas travailler assez durement son groupe au goût de ce dernier. Depuis l’arrivée de Michaël Pongan à la tête de l’équipe de Grand-Halleux, l’équipe côtoie le top 5.

Satisfaction

TAVIGNY. Pour leur première à la tête de l’équipe, Philippe et Thierry Lefèvre ont hérité d’un début de championnat des plus plaisants: Bonnerue, Givry B, Compogne. 3 derbies, et un difficile 0/9, sans doute immérité. Il a fallu du temps pour lancer la machine, mais il semble en cette fin de second tour que l’équipe a trouvé son rythme de croisière. Avec un top 5 à la clé en fin de saison?

REGNÉ. Avec une équipe jeune, solidaire, et défensivement très costaude, Regné a su causer pas mal de soucis à ses adversaires, que ce soit dans les premières périodes face à Mageret et Compogne ou encore dans les matches contre Givry B (1-1) ou Bonnerue (victoire 0-1).

BONNERUE. Bonnerue a alterné le très bon (sa défaite 0-1 face à Compogne a été le match le plus difficile à prester pour le leader) et le nettement moins bon (notamment le nul face à Lierneux B): un bilan donc assez moyen pour une équipe qui manque peut-être encore de maturité et d’un vrai tueur devant pour pouvoir s’inviter parmi les équipes du top 5.

Mais du positif a aussi été relevé, avec notamment les prestations de jeunes joueurs comme Chisogne ou encore Ianuzzi,

BOURCY. Bourcy est encore en phase de reconstruction, et doit composer avec une équipe relativement jeune, mais qui a laissé présager de bonnes choses en ce premier tour, avec entre autres l’inusable Jonathan Pasô ou encore le jeune Gary Poitoux.

VIELSALM. La jeune équipe du cru a montré de belles choses, et est physiquement l’armada la mieux fournie de la série. Avec plus de poids offensif, il ne fait nul doute que Vielsalm trusterait le top 5.

Seconde session

MONTLEBAN. Souvent décriée pour son manque de réalisme, l’attaque de Montleban devra se montrer beaucoup plus efficace lors du second tour, pour se permettre de décoller dans ce championnat, dans lequel l’équipe ne fait pas tâche et est capable d’embêter du monde.

GOUVYB. Une première saison qui n’est pas décevante pour les Gouvyions, mais ils ne disposent que d’un noyau trop étriqué pour pouvoir rivaliser avec les plus grosses cylindrées.

BOVIGNY. Là aussi, le talent est présent, mais l’effectif réduit des Mauves a sans doute joué de mauvais tours, et même si les derniers matches de l’équipe étaient assez satisfaisants (avec déjà une première et belle victoire face à Bonnerue, et un bon match contre Compogne), la victoire face à Lierneux B a fait un bien fou.

Recalé

LIERNEUX B. Lierneux ne pensait réaligner une équipe B cette saison. Avec un bilan de 2 sur 39, le bilan est assez triste pour les hommes de Kévin Warnier.

Commentaires

août
août
août
août
août