Après Givry - Olympic (bodet s)

12 octobre 2016 - 07:12

DIVISION II AMATEURS - Givry 1 – Olympic 5

« On saura à la Toussaint si on est mort »  Interview : Xavier CREER - L'Avenir Samuel Bodet est frustré, mais ne doute pas des qualités du groupe. Samuel Bodet est frustré, mais ne doute pas des qualités du groupe.-ÉdA – 30359970858

Samuel Bodet vient de prendre 13 buts en trois matchs, sans pour autant être mauvais. Loin d’être abattu, il explique les raisons.

Samuel Bodet, vous en prenez cinq contre l’Olympic Charleroi, mais sans être fautif pour autant. Frustrant, non?

C’est vrai qu’à part peut-être sur le dernier où je ne dois pas prendre un but au premier poteau, je ne sais pas faire grand-chose. C’est clairement frustrant. Pratiquement chaque ballon a terminé au fond, sans avoir quelque chose à me reprocher. Nous étions un peu paumés.

Toute l’équipe l’était, non?

Oui. Que ce soit moi ou les autres, nous avons rarement vécu une situation pareille. On se posait beaucoup de questions et quand on voyait le ballon, on se demandait où il allait retomber. C’était un peu cauchemardesque…

Sur les trois derniers matchs, vous avez pris 13 buts. Cela faisait longtemps que vous n’aviez plus vécu ça, si?

C’est clair. À Givry, nous avons toujours eu la réputation d’avoir une défense solide. Nous pensions pouvoir nous reposer sur cela cette saison, mais pour le moment, nous n’y arrivons pas.

Comment l’expliquer? Les absences sont-elles la raison?

Non, c’est le niveau qui veut cela. Oui, il y a eu des circonstances aussi. Contre Liège, nous en prenons cinq, mais en fin de match. C’était totalement différent de Charleroi. Là, on a joué contre une équipe plus forte que nous, c’est indéniable. Mais à partir du moment où tu encaisses après quatre minutes sur phase arrêtée, ce n’est pas une question de qualité ou de niveau, mais de concentration et d’être prêt.

Faut-il voir dans ces derniers résultats un signe d’une motivation fortement touchée?

Non, il n’y a aucune résignation chez nous. L’explication se trouve dans les adversaires. Nous avons joué Ciney, un gros morceau, et Liège, un favori, tout comme La Louvière et l’Olympic. Ce sont des clubs avec des moyens autres que les nôtres. Il faut souligner que nous avons pris des grosses cylindrées jusqu’à maintenant. Il faut balayer tout ça et préparer les prochains matchs, où nous affrontons trois équipes plus abordables, des montants comme nous. Si nous ne prenons pas un max de points là, la saison va être très longue. Et si nous voulons sauver notre peau, ce sera contre ces équipes-là qu’il faudra le faire. Pas contre celles que nous venons d’affronter, où prendre des points aurait été un bonus.

«Difficile, mais pas à ce point»

D’après vous, Givry a-t-il assez de qualités pour se maintenir?

Oui! Le groupe a été constitué dans ce sens. On sait que nous sommes un petit club dans cette série, mais le groupe a les qualités pour se maintenir. Il faudra faire le bilan à la Toussaint, voir si on sera mort ou pas.

Sébastien Léva parle de soucis de confiance, partagez-vous cette analyse?

C’est surtout que le rythme de la série a complètement changé. La saison passée, le moindre déchet technique était vite effacé, mais cette saison, cela se paye cash face à de sacrés manieurs de ballons. Mais nous allons nous relever. Le groupe est fort et bon mentalement. Et dans le vestiaire, tout se passe bien. Puis, en hiver, sur des terrains plus gras où les défauts techniques se verront moins, cela équilibrera les débats. Et ce sera à nous de jouer avec nos qualités de battants.

Vous attendiez un tel niveau?

On s’attendait à des difficultés, mais pas à ce point! D’ailleurs, d’après Carlos Émilio, qui évoluait en D3 l’an dernier, le niveau est plus haut cette saison.

Voilà un mois, vous parliez de beau défi. N’avez-vous pas de regrets d’être monté finalement?

Évidemment que non. C’est une fameuse expérience. Nous n’avons joué que 6 matchs, il en reste 24. Il faut faire tout à fond et voir ce qu’il se passera. Tout le monde a voulu monter et travaillé pour, il faut assumer. De mon côté, je prends ça comme une dernière belle expérience et je compte accomplir les efforts nécessaires pour y prester de mon mieux.

Commentaires

U17 GIVRY B : nouveau joueur 43 minutes
U15 GIVRY - ASS CHAMPLON : nouveau joueur environ 1 heure
U14 GIVRY - ASS CHAMPLON : nouveau joueur environ 1 heure
U13 INTER PROV GIVRY : nouveau joueur environ 1 heure
U13 GIVRY - ASS STE-ODE : nouveau joueur environ 1 heure
U12 INTER PROV GIVRY : nouveau joueur environ 1 heure
U11 INTER PROV GIVRY : nouveau joueur environ 1 heure
U10 INTER PROV GIVRY : nouveau joueur environ 1 heure
U9 GIVRY A : nouveau joueur environ 1 heure
U9 GIVRY B : nouveau joueur environ 1 heure
U8 GIVRY : nouveau joueur environ 1 heure
U14 INTER PROV GIVRY : nouveau joueur environ 10 heures
U15 INTER PROV GIVRY : nouveau joueur environ 10 heures
Après Givry - Richelle 1 jour
-
WALTZING / U15 GIVRY - ASS CHAMPLON 2 jours

ACFF LABEL JEUNES

label 2.png

MATCHS DU W-E

D3 acff B

23/09 17:00   Mormont -   Namur    
 
23/09 20:00   Longlier -   Visé    
 
23/09 20:00   Aische -   Herstal    
 
24/09 15:00   Verlaine -   Huy    
 
24/09 15:00   Richelle -   Aywaille    
 
24/09 15:00   Tilleur -   Cointe    
 
24/09 15:00   Stockay -   Givry    
 
24/09 15:00   Habay-la-neuve -   Bertrix    

 

3 prov D

23/09 20:00   Assenois -   St Pierre    
 
24/09 15:00   Bourcy -   Sainte-Marie
   
 
24/09 15:00   Neufchateau -   Cobreville    
 
24/09 15:00   Bras -   Sainte Ode    
 
24/09 15:00   Vaux-Sur-Sure -   Champlon B    
 
24/09 15:00   Witry -   Namoussart    
 
24/09 16:00   Léglise -   Givry B