Avant Givry - Liege

24 septembre 2016 - 10:34

« On ne va pas dérouler le tapis rouge »

Pour la troisième fois de son histoire, Givry accueille le FC Liège. Après un partage en 2011, les Canaris s’étaient inclinés 1-2 en 2013.

Encore une fois, les nombreux supporteurs liégeois seront du déplacement.

«Pour une rencontre de gala, oui, mais pas question de dérouler le tapis rouge à notre adversaire, commente Éric Picart, le cornac de Givry. Certes, c’est une très belle équipe en face, mais nous avons aussi des atours à faire valoir. Notre petit terrain? Je ne sais pas si c’est un avantage, mais c’est tout à fait différent du synthétique de Rocourt, en effet. Surtout que notre terrain a déjà été meilleur

Givry, qui a donc signé un deux sur neuf, est toujours en attente d’un premier succès. Mais malgré un départ un peu poussif, le coach ne va pas tout changer.

« Oui, il y aura des adaptations en fonction de l’adversaire et de ce que j’ai vu à l’entraînement la semaine, mais ce sera à deux ou trois postes tout au plus», affirme Éric Picart.

La passe de trois pour Liège ?

Dufer est en forme du côté de Liège.
Dufer est en forme du côté de Liège.-Léva

L’équipe de Dante Brogno entend bien confirmer ses deux derniers succès du côté de Givry.

Givry - RFC Liège : Samedi - 18h

À l’instar de Ciney, l’Olympic Charleroi et Walhain, tous deux en tête avec neuf points sur neuf, le RFC Liège, troisième, n’a pas encore connu la défaite cette saison. «Nous avons été très bons face à Couvin, il faut poursuivre sur cette lancée, dit le capitaine des Sang et Marine, Grégory Dufer. Avec tout le respect que j’ai pour cette formation de Givry, on doit remporter ce genre de rencontres pour atteindre notre objectif.» À savoir la montée en D1 amateurs. Mais en homme expérimenté qu’il est, Dante Brogno ne veut pas tirer des plans sur la comète. « Chacun de nos adversaires voudra nous mettre des bâtons dans les roues, prévient le T1 liégeois. Il n’en reste pas moins que l’on ira à Givry pour prendre les trois points et confirmer ainsi notre spirale positive.»

Arbitre: Lionel Dams (assisté de Charles Boeur et Romain Devillers).

GIVRY: Éric Picart effectuait sa sélection définitive hier soir. Mais Nicolas Grandjean est suspendu, alors que Maxime Gourmet et Arnaud Billion demeurent à l’infirmerie.

RFC Liège: Dante Brogno rendait sa sélection définitive hier soir. Sergio Teruel est toujours blessé. Tandis que Tom Dethier est incertain (douleur au talon).

Dufer : « Givry? Je ne connais pas et ce n'est pas de la prétention »

Grégory Dufer a disputé près de 300 matchs en D1 avec Charleroi, Bruges, le Standard, Lokeren et Saint-Trond.
Grégory Dufer a disputé près de 300 matchs en D1 avec Charleroi, Bruges, le Standard, Lokeren et Saint-Trond.-Photo News

Le FC Liège revient pour la troisième fois à Givry en quatre ans. Avec cette fois, Gregory Dufer, l’ancien joueur de Charleroi, Bruges ou du Standard.

Givry - FC Liège : Samedi - 18 h

Grégory Dufer, vous avez joué notamment à Charleroi, au FC Bruges ou encore au Standard souvent des dans des stades combles. Ce samedi, vous vous déplacez à Givry, village d’à peine 372 âmes, la motivation reste la même?

Je prends du plaisir à jouer, je m’amuse toujours et quand on est sur le terrain, on se donne à fond. Le jour où je ne m’amuserai plus, peu importent les conditions extérieures à la rencontre, je stopperai.

Alors que ce soit Givry ou ailleurs, cela reste une rencontre de 90 minutes à jouer et une joute durant laquelle je veux m’amuser.

Vous vous souvenez de vos derniers déplacements en province de Luxembourg, avec Seraing ou avec l’Antwerp (voir résultats ci-contre)?

Oui, bien sur à Virton. Un déplacement toujours compliqué. Je n’y ai gagné qu’une seule fois en effet.

Vous pensez que ce sera aussi compliqué à Givry?

Évidemment, mais le FC Liège est attendu partout où il se rend. Cela ne me pose de pas problème, j’ai eu l’habitude durant ma carrière en jouant dans des clubs du top et c’était encore le cas l’an dernier avec l’Antwerp.

Et que connaissez-vous de cette équipe de Givry?

Rien du tout et c’est le cas avec beaucoup d’équipes de la série. Ce n’est pas de la prétention, mais nous devons uniquement regarder dans notre assiette.

J’ai tout de même eu écho que le terrain était petit et en mauvais état, cela ne devrait pas nous aider. Mais avec notre statut, nous devons assumer.

L’objectif de votre club est clair, la montée?

Oui, mais nous ne sommes pas les seuls à vouloir monter, je pense à Walhain, La Louvière, l’Olympic et même Châtelet qu’on a rencontré récemment. C’est une belle équipe qui nous a posé des soucis.

Vous êtes satisfait avec le 7/9?

Oui, ce n’est pas mal du tout. On peut regretter les deux unités perdues face à Solières, mais contre Châtelet, le succès était un peu flatté. Nous avons été très bons face à Couvin, il faut poursuivre sur cette lancée. Avec tout le respect que j’ai pour cette formation de Givry, on doit remporter ce genre de rencontres pour atteindre notre objectif.

D’un point de vue personnel, vous avez tourné le dos au monde professionnel en quittant l’Antwerp pour le FC Liège et la D2 amateurs, pourquoi?

Il a été rapidement convenu avec le club anversois que je ne presterai pas ma dernière année de contrat, je ne voulais pas. J’étais seul à Anvers, je voulais passer du temps avec ma famille dans la région liégeoise. Puis, l’opportunité de jouer pour le FC Liège s’est présentée et j’ai accepté. La présence de Gaëtan Englebert comme directeur sportif et de Dante Brogno, notre T1, a eu leur importance en effet. Mais le contexte familial aussi.

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters