Royale Union Sportive GIVRY : site officiel du club de foot de Flamierge - footeo

Présentation de la 3F

19 août 2016 - 07:40

Compogne, à la sauce rochoise, est favori

Le RFC Compogne 2016-2017: debout de g. à dr.: Mathieu Dumont, Kévin Syroit, Cédric Delhasse, Jordan Lapraille, Stuart Lapraille, Kévin Remy, Antonin Seron. Accroupis de g. à dr. Jonathan Dewalque, Tristan Brisy, Corentin Cady, Aurélien Dominique, Georges Mathieu, Steven Flamme, et le joueur-entraîneur Éric Calay. Manquent sur la photo: Bernard  Georges, Florian Thomas, Nicolas Caprasse, Dimitri Cornet, Donovan Winant, Franck Hartman, Quentin Peter, Sylvain Strape..

Compogne, meilleure défense de la série la saison dernière, s’est bien renforcé offensivement. Dix entraîneurs en font leur favori en 3F.

À l’instar de Saint-Hubert, favori en série D, Compogne fait partie de ces clubs de P3 qui ont frappé fort sur le marché des transferts. Quatrièmes la saison dernière, les Compognards ont attiré Antonin Seron de Vaux-Noville pour renforcer un secteur défensif, déjà le plus performant de la série la saison dernière (25 buts encaissés en 26 matches). Mais ses plus beaux coups, c’est en attaque que Compogne les a réalisés. En allant chercher Jonathan Dewalque et Kévin Remy à La Roche, mais aussi Frank Hartman à Mageret, Éric Calay ne manquera pas d’armes aux avant-postes. Avec en plus de Dumont et Caprasse, déjà présents l’an passé, Compogne semble d’ailleurs devenir la maison de retraite attitrée des anciens Rochois. «Voilà près de trois ans que nous essayons d’attirer Kévin Remy chez nous, confie le président Daniel Lapraille. Jonathan et Kévin nous ont rejoints parce qu’ils souhaitent consacrer plus de temps à leur famille. Chez nous, ils ne subiront plus la pression qu’impose la première provinciale. Le fait qu’il n’y ait qu’un entraînement par semaine correspond à leurs désirs. Puis, en venant à Compogne, ils savent aussi qu’ils évolueront dans une équipe ambitieuse et avec des amis.»

Pas que des transferts

Une arrière-garde solide, une division offensive sacrément renforcée, aucune perte majeure, voilà les trois raisons qui poussent la majorité des coaches de la série à faire de Compogne le grand favori de ce championnat. «Cela fait plaisir que l’on loue notre recrutement, mais ce ne sont pas les noms présents dans l’effectif (NDLR: ils sont une dizaine à avoir déjà goûté à la P1) qui font qu’une équipe sera championne, tempère Daniel Lapraille. Encore faut-il réussir à former une équipe. Cela fait plusieurs années que l’on joue le titre. On espère encore le faire cette année. Remonter en P2 est notre objectif avoué, mais on ne choisit pas l’année où on est champion. On essaye d’améliorer le noyau chaque saison et une fois, ça passera. Mais quand? C’est aux joueurs, désormais, à prouver qu’ils méritent cette étiquette de favori. Les observateurs parlent beaucoup de nos transferts, mais il faut souligner que le groupe regorge de joueurs du cru et par ailleurs nous y gardons une place pour les jeunes, car demain sera un autre jour. Un Tristan Brisy, par exemple, n’a que 18 ans et il a disputé tous les matches de préparation jusqu’à présent. » Reste à voir qui pourra priver Compogne de monter sur la première marche du podium en fin de saison. «Mageret est une équipe très solide, talentueuse et difficile à bouger qui aura son mot à dire dans la course au titre. Houffalize, il faut voir ce que cela donnera sur la longueur, mais c’est indéniable que cette équipe est bourrée de qualités», conclut Daniel Lapraille, qui y ajoute Bonnerue et Givry B.

Givry, l’équipe B la plus costaude

Avec la série B, la série F est celle qui compte le plus d’équipes B cette saison: quatre. Gouvy B est venu s’ajouter aux formations de Lierneux B, Halthier B et Givry B.

«La création de cette deuxième équipe constitue un nouveau défi pour le club et pour moi-même, avance Philippe Herman, le mentor gouvion. Dans notre noyau figurent des garçons qui n’ont plus joué depuis un certain temps, mais aussi beaucoup de jeunes. Nous n’avons donc ni pression ni prétentions cette année. Si on termine à la 7 ou 8e place, ce sera déjà bien.»

Si Lierneux, Halthier et Gouvy ne nourrissent pas de grandes ambitions, Givry B, lui, pourrait bien se mêler à la bagarre pour le podium. Stéphane Lhermitte, arrivé de Bonnerue, apportera de la maturité à un groupe jeune et talentueux. Chez les Canaris, on rappelle toutefois que l’objectif premier de cette phalange reste l’amusement.

Arnaud Clément aura-t-il raison ?

Les observateurs sont quasiment unanimes: le retour en P2 peut difficilement échapper à Compogne au terme de cette saison.

Le retour du tour final devrait toutefois pimenter un peu plus encore la bagarre en tête de course et les places seront chères jusqu’au bout. Si Compogne fait figure de grandissime favori, les outsiders ne manquent pas. Rater le tour final constituerait une déception pour Mageret et Houffalize. Ce n’est pas Arnaud Clément, le mentor mageretois, qui prétendra le contraire, lui qui verrait bien les siens rafler la médaille d’or à la fin de la course. «Je ne me trompe jamais quand je dis qui va terminer premier. Je vais donc dire Mageret», lance-t-il sans pression.

La surprise, elle, pourrait venir de Givry B, qui sort d’un très bon 12/12 en coupe de la province. Les Canaris auront sans doute leur mot à dire dans la course au podium.

Derrière, Tavigny et Bonnerue entendent jouer les trouble-fête. Nul doute qu’ils ne termineront pas très loin du Top 5 en fin de saison.

Pour les autres équipes de la série, les ambitions seront certainement moindres. Plusieurs entraîneurs n’ont d’ailleurs d’autre objectif que de «prendre du plaisir» cette saison.

Mageret : la troisième sera-t-elle la bonne ?

Houffalize, avec les Louvins père et fils, fait partie des outsiders cette saison.
Houffalize, avec les Louvins père et fils, fait partie des outsiders cette saison.--

Pour la troisième année consécutive, Mageret vise la remontée en P2. Mais pourra-t-il barrer la route d’un Compogne plus fort sur papier?

Relégués de P2 respectivement en 2011 et 2014, Houffalize et Mageret aspirent à effectuer le trajet inverse. Du côté houffalois, les déceptions ont été nombreuses ces dernières saisons, avec notamment une 11e place en 2014 et 9e place en 2015. Sixièmes la saison dernière, les Zèbres semblent avoir retrouvé des couleurs. Avec les renforts et notamment l’arrivée des Louvins, père et fils, Houffalize compte bien jouer les premiers rôles, avec le tour final dans le viseur. Alexis Hébrant, le cornac des Bianconeri, se montre cependant prudent: «Je pense que Compogne, Mageret ou même Givry B sont meilleurs que nous. Ces équipes ont davantage de repères que nous, qui n’avons conservé que six éléments de la défunte saison. Prendre un bon départ est primordial. Si on rate le train, ce sera compliqué. Mais je reste confiant. Avec nos qualités, on doit terminer dans le Top 5.»

Du côté de Mageret, l’équipe a très peu changé et elle s’est renforcée défensivement. Le départ de Pierre Tribolet vers la Winaloise a été compensé par l’arrivée de Fabian Wuidart. Ce dernier ne manquera pas d’apporter de la sérénité et de l’expérience à un groupe solide et prêt à défier le grand favori compognard. «Je pense que Compogne a un groupe plus étoffé que le nôtre, mais notre force, c’est notre solidarité, assure Arnaud Clément, le coach des Rouges. Notre régularité pourrait faire la différence, d’autant plus que Compogne sera attendu partout, plus que nous. Il devra aussi se méfier des derbies face Givry, Houffalize, Tavigny, etc. Je pense que l’on a toutes nos chances, même s’il est évident qu’ils seront très forts si la sauce prend rapidement chez eux.»

Devancé par Chaumont et Compogne voici deux ans, puis par la Winaloise et Salmchâteau la saison dernière, Mageret espère donc que la troisième sera la bonne…

Commentaires

ACFF LABEL JEUNES

label 2.png

MATCHS DU W-E

D3 ACFF B - J 13

18/11 20:00   Aische -   Verlaine    
 
18/11 20:00   Huy -   Namur    
 
18/11 20:00   Bertrix -   Cointe    
 
18/11 20:00   Givry -   Herstal    
 
19/11 14:30   Stockay -   Longlier    
 
19/11 14:30   Aywaille -   Visé    
 
19/11 15:00   Habay-la-neuve -   Mormont    
 
19/11 15:00   Richelle -   Tilleur    

 

P3 D - J 13

19/11 14:30   Bourcy -   Neufchateau    
 
19/11 14:30   Givry B -   Assenois    
 
19/11 14:30   Cobreville -   Ste Ode    
 
19/11 14:30   Namoussart -   St Pierre    
 
19/11 14:30   Léglise -   Bras    
 
19/11 14:30   Ste-Marie W
-   Champlon B    
 
19/11 15:00   Witry -   Vaux-Sur-Sure