Dylan Remy, une progression linéaire

6 juin 2016 - 11:57

Dylan Remy, une progression linéaire

Le Givrytois Dylan Remy décroche le soulier d'or 2016
Le Givrytois Dylan Remy décroche le soulier d'or 2016-EdA Mathieu Golinvaux

Dylan Remy, le médian récupérateur de Givry, se pare du Soulier d’or. Il a véritablement explosé cette saison chez les Canaris.

Dylan Remy, cette première place au Soulier d’or, c’est une surprise pour vous?

Un peu. Mais depuis quelques jours, j’avais eu beaucoup de messages ou de discussions concernant cette récompense. On m’affirmait que c’était pour moi, donc je me disais que c’était possible. C’était un peu stressant de se retrouver avec Grégory Servais pour savoir qui serait couronné. En tout cas, je suis très heureux, j’y pensais vraiment depuis quelques jours.

Vous auriez voté pour qui?

Jordan Feltesse, il a effectué une grosse saison et je pense qu’il aurait mérité une meilleure place au classement. Sinon, la deuxième place de Grégory Servais n’est pas volée du tout, il a été au-dessus du lot en P1 cette année, je l’ai déjà affronté et c’est un joueur brillant.

Revenons-en à vous. Comment expliquez-vous cette fulgurante progression dans votre jeu?

Quand je suis revenu à Givry il y a deux ans, j’ai dû m’accrocher en début de saison pour obtenir ma chance. J’ai pris de la confiance et je n’ai jamais rien lâché depuis. J’ai mis du temps à trouver ma place, alors je ne voulais plus la perdre. Mes efforts ont payé.

Vous aviez quitté Givry à 18 ans pour La Roche où vous avez évolué durant deux saisons, c’était un bon choix?

Oui, je n’avais pas ma place sous Roger-Pierre Neuville, je n’étais parfois même pas repris. À La Roche, j’ai accumulé du temps de jeu dans une belle équipe et avec un coach intéressant, Raphaël Viance. C’était le choix à faire, je suis revenu plus fort à Givry par la suite.

Et Givry n’est pas déjà devenu trop petit pour vous?

Je n’ai eu aucun contact pour aller plus haut. Puis, nous grimpons tout de même en D2 amateur. Je suis dans le deuxième club de la province. Pour le moment, je ne peux avoir mieux.

Mais vous avez des envies d’encore gravir les échelons?

Oui, j’aurai 22 ans ce mardi et si je dis maintenant que je n’ai plus d’ambition, alors autant arrêter le football. Oui, je rêve d’évoluer plus haut.

Vous avez disputé votre meilleure saison?

Oui, sans hésitation. Et elle se termine de la meilleure manière qu’il soit avec la montée et cette consécration.

Vous attachez beaucoup d’importance à ce trophée?

Quand même, c’est la récompense suprême dans la province, je suis content. Puis au fur et à mesure qu’on en parlait davantage, j’avais vraiment envie de le décrocher.

Vous avez souvent évolué comme seul médian défensif, c’est votre meilleur poste?

Oui, même si je peux aussi évoluer un cran plus haut comme numéro huit. Dans ma position actuelle, je n’ai pas la possibilité de m’investir offensivement dans le jeu, c’est ce que je regrette parfois. Mais j’essaie de le faire quand même sans trop monter dans le jeu.

Vous avez un joueur modèle à votre poste?

Luka Modric, le Madrilène est un exemple.

Vous avez les mêmes qualités?

Je suis surtout athlétique, je n’hésite pas à aller dans le duel, mais en restant très correct. Je dispose d’une bonne condition et suis rarement fatigué.

Et que devez-vous encore améliorer?

Les statistiques offensives sans doute puisque je n’ai marqué que quatre fois. Mais bon, le coach ne veut pas que je passe le milieu de terrain, donc je fais attention (rires). Je pourrais encore être plus juste dans la transmission du ballon aussi.

Sur un terrain, vous êtes plutôt du genre silencieux, cela a toujours été le cas?

Non, du tout. Auparavant, je râlais sans cesse sur les arbitres notamment. J’ai effectué des efforts à ce niveau et je n’ai d’ailleurs récolté que deux cartes jaunes cette saison.

Le trophée, vous allez le placer où?

Je pense que mon papa, Philippe, va le mettre en bonne place. Il est fier et il a aussi fait beaucoup d’efforts pour moi depuis que je suis tout petit. Pour lui, ma belle-maman, ma copine, je suis content aussi. Tout mon entourage sait que je vis le foot à fond et y consacre beaucoup de temps. C’est aussi une récompense pour eux.

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters