Les machs de P3

2 mai 2016 - 10:15

Salmchâteau ne lâche pas le morceau

En s’imposant samedi soir, la Winaloise s’est assuré une place en P2, mais pour le titre, il faudra prendre quelque chose contre Compogne dimanche.
En s’imposant samedi soir, la Winaloise s’est assuré une place en P2, mais pour le titre, il faudra prendre quelque chose contre Compogne dimanche.-ÉdA

Mageret 0 – Salmchâteau 3

«Nous nous sommes montrés supérieurs, mais il faut aussi marquer des buts, s’attriste le coach de Mageret, Arnaud Clément. Cette défaite nous laisse un goût de trop peu, surtout au vu de notre deuxième tour et nos dix victoires. Même si la montée, c’est fini, je suis très fier de mes joueurs.»

Salmchâteau a donc remporté ce match au sommet, qui maintient un peu de suspense pour le dernier match de championnat. Les Salmiots ont assuré une place en P2 et devront espérer une défaite de la Winaloise pour espérer un test-match.

Mageret domine la première période, mais l’essai de Lentz est dévié et finit dans le but (0-1). En réaction, Tribolet place sa tête et le ballon file sur la transversale. Mageret reprend bien, mais se fait surprendre quand un corner mal renvoyé est récupéré par Badji (0-2). Lentz y va d’un exploit personnel pour fixer les chiffres à 0-3. Le dernier essai de Godelaine sera vain.

Givry B 0 – Compogne 1

«Leur victoire n’est pas volée, mais cela reste frustrant de prendre un but dans les derniers instants, analyse le joueur canaris Julien Lindt. Autant le 0-0 à Lierneux B n’était pas bon, autant celui qu’on aurait pu accrocher vendredi soir aurait été un bon point.» Compogne a dû attendre la 85’ pour finalement trouver la faille dans ce derby par l’entremise de Dumont (0-1). Les choses auraient pu être plus faciles pour les visiteurs si ce même Dumont n’avait pas frappé la latte après deux minutes. Les Bleus ont donc dû se battre pour arracher les trois points avec une issue favorable dans la finale.

Regné 4 – Lierneux B 0

Le score était acquis à la pause. Sarr a trouvé rapidement la faille dans la défense visiteuse, puis Denis s’est offert le doublé et c’est Closs, auteur d’une belle prestation, qui a fixé les chiffres à 4-0. Le second acte se jouera sur une surface de jeu très délicate qui n’a pas permis au score d’évoluer.

Houffalize 1 – Tavigny 2

«Le manque de gnac d’Houffalize dans un derby aura été déterminant dans cette partie, analyse le CQ houffalois Francis Vertez. L’équipe qui en voulait le plus l’a emporté à Saint-Roch.» Si Houffalize gaspille de belles opportunités via Allard et Mehmetaj, Cremer se montre plus réaliste peu après la demi-heure (0-1). Dès la reprise, Vaguet crucifie le gardien local pour doubler la mise (0-2). Houffalize ne baisse pas les bras et Mehmetaj rend espoir à ses couleurs (1-2). La fin de la rencontre sera plus animée, mais avec peu d’occasions.

Winaloise 8 – Bourcy 1

La Winaloise a remporté le match qui lui assure une place en P2 samedi soir. «Nous avons loupé beaucoup d’occasions face à une jeune équipe de Bourcy dont certains avaient déjà joué l’après-midi en juniors; il fallait donc être patient, analyse Pascal Génicot, le coach local. C’était un match pour se faire plaisir et éviter les cartons jaunes. Maintenant, on espère offrir un premier titre à ce club et à ses dirigeants qui le méritent.»

Les frangins Zune font déjà parler la poudre en début de partie et c’est 3-0. Gaspard profite alors d’une passe trop courte pour réduire la marque juste avant la pause (3-1). Pas de quoi faire trembler la Wina, qui se fait plaisir durant le second acte avec, au final, des buts de M. Zune (3), T. Zune (2), Dourte, Guissen et Andrianne: 8-1.

Chevron 7 – Bonnerue 1

Bonnerue ne déplace que dix éléments et craque durant le second acte. A. Koeune avait pourtant répondu à Maquerre durant la première période (1-1). En moins de dix minutes, juste avant l’heure, Leclercq, Teller et S. Craninx (2) tuent tout suspense: 5-1. Les offensifs peuvent alors s’en donner à cœur joie avec Lambert et Leclercq pour faire grimper les chiffres dans le dernier quart d’heure (7-1).

Montleban 3 – Halthier B 1

«Vraiment une rencontre de fin de saison, mais qui nous permet de réaliser un six sur six», se félicite le coach Ludovic Lambert. Le premier acte est soporifique et il faudra une éclaircie de Pestiaux dans la grisaille pour l’ouverture du score, d’une volée (1-0). Halthier égalise à la reprise, des pieds de Loffet, mais ce n’est qu’un feu de paille (1-1). En deux minutes, Montleban tue le match par l’entremise d’André, après un gros travail de Pestiaux, puis d’une frappe dans la lucarne (3-1). Le joueur, bien entré au jeu, aurait pu s’offrir un hat-trick en fin de partie, mais ses essais flirtent avec le cadre.

Commentaires

août
août
août
août
août