Après Givry -Cointe ( L Hatert)

12 avril 2016 - 08:09

Loïc Hatert a rejoué derrière

Loïc Hatert: une polyvalence qu’apprécie son coachÉric Picart.
Loïc Hatert: une polyvalence qu’apprécie son coachÉric Picart.-ÉdA – 30361938390

Givry a assuré l’essentiel contre Cointe. Un match qui a permis à Loïc Hatert de retrouver une place derrière.

Loïc Hatert, Givry a fait le boulot samedi contre Cointe?

Exactement. Nous devions prendre les trois points, la mission a été accomplie. Dommage de ne pas avoir su planter le troisième but car nous avons un peu reculé en fin de match quand Cointe procédait par des longs ballons. Mais à l’exception du face-à-face en fin de match, Sam Bodet n’a pas été trop mis en danger.

Tout avait pourtant mal démarré avec ce but de Cointe?

Oui. Le coach nous avait pourtant demandé d’exercer un gros pressing durant le premier quart d’heure afin que l’adversaire ne rentre pas dans la partie. Et paradoxalement, nous prenons ce but alors que les consignes étaient plus ou moins respectées. Heureusement, Arnaud Billion égalise dans la foulée. Nous n’avons donc pas eu le temps de douter. Cette réaction rapide nous a fait du bien. Car ensuite, nous avons eu la mainmise sur le match.

Encore deux victoires et ce sera la D2 amateurs?

En théorie, oui. Même si nous ne savons toujours pas combien d’équipes auront la chance de monter. Mais c’est clair que si nous battons Aywaille et la Patro Lensois, ce sera sans doute dans la poche. Je me méfie énormément du déplacement à Aywaille. Nous en avions passé six à cette équipe à l’aller. Les Aqualiens vont sans doute vouloir prendre leur revanche. Et puis, peut-être que les équipes liégeoises vont vouloir donner un coup de main à leurs voisins.

«Je me sens bien en 10»

En attendant, ce sera repos le week-end prochain. Pour vous qui revenez de blessure, ce week-end de libre vous fera du bien?

Oh oui, car je ne suis pas encore à 100% de mes capacités. Pouvoir souffler sera intéressant. Mais nous avons quand même deux entraînements durant la semaine. J’ai joué dès mon retour. Au niveau du rythme, ce n’était pas évident.

Samedi, Éric Picart vous a replacé en défense centrale. Étonnant alors que vous jouez en tant que numéro dix depuis une grosse dizaine de matches?

C’était une surprise pour moi aussi car il ne m’avait pas prévenu avant. Bon, j’ai déjà joué à cette place donc ce n’était pas une nouveauté pour moi. Il a placé Clément Lherbier en 10 et ce dernier a fait un super match. Ma place préférée? Je n’en ai pas vraiment. À Virton, j’ai été formé comme médian défensif. À Givry, j’ai d’abord débuté dans le quatre arrière, mais en début de saison, l’équipe ne tournait pas et le coach n’était pas du tout content de l’animation offensive. Il m’a donc demandé d’aller jouer derrière l’attaquant car il savait que j’étais capable de garder le ballon et d’adresser des bons ballons. Maintenant, je me sens bien en 10.

Un petit mot pour l’an prochain. Vous serez toujours à Givry?

Je n’ai encore rencontré personne. Mais je ne vois pas de raisons de partir. Je suis bien à Givry, le terrain est à dix minutes de la maison et en plus, je devrais découvrir la D2 amateurs. Donc, pourquoi changer?

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters