Avant Givry - Cointe

9 avril 2016 - 10:11

Rémy : « Il nous reste trois finales »

Titulaire indiscutable, Dylan Rémy n’a passé qu’unemi-temps sur le banccette saison.
Titulaire indiscutable, Dylan Rémy n’a passé qu’unemi-temps sur le banccette saison.-ÉdA

Si les Canaris remportent leurs trois derniers matches, ils monteront sans doute en D2 amateurs. Première «finale» ce samedi.

Battu à Meux samedi dernier, Givry a remis les pendules à l’heure pendant la semaine en écartant relativement facilement Arlon. Un succès qui permet aux Canaris de monter sur la troisième marche du podium, à trois rencontres de la fin de la saison. Autant dire que si les joueurs d’Éric Picart ne font pas les idiots, la montée en D2 amateurs sera acquise. «Il nous reste trois finales, commente Dylan Rémy. Nous savons qu’il faut gagner ces matches, mais je ne vais pas dire que nous avons la pression. Nous avons très bien réagi après la défaite à Meux. Là-bas, nous sommes passés à côté de notre seconde période, en jouant sans mettre d’intensité. Contre Arlon, la réaction a été la bonne. Nous avons les cartes en main. À nous d’en profiter.»

La fin de championnat de Givry? Deux matches à la maison, contre Cointe et le Patro Lensois. Et un déplacement, sur le terrain d’Aywaille. Pas les adversaires les plus redoutables de la série. «Mais c’est généralement dans des matches pareils que nous perdons des plumes, soupire le médian défensif. Cointe est-il l’adversaire le plus compliqué sur papier? Oui, sans doute. Je m’attendais à voir cette équipe plus haut dans le classement, car Cointe a une force offensive assez impressionnante. Il faudra être intelligent et ne pas laisser l’adversaire entrer dans la partie. Montrons directement que nous sommes dominants. Déçu si on ne monte pas? Au vu de la saison, fatalement. Mais c’est seulement dans notre série que vous avez six équipes qui comptent une cinquantaine de points.»

Titulaire indiscutable

À bientôt 22 ans, il les fêtera dans quelques semaines, Dylan Rémy réalise une saison canon. La preuve, au classement de nos cotations, il fait partie des meilleurs élèves de la saison dans la province. «C’est vrai que je suis assez satisfait de mon championnat, avoue modestement l’ancien Rochois. Par contre, je dois encore beaucoup travailler; il ne faut pas croire que tout est arrivé. Mon apport offensif? C’est vrai qu’au niveau des statistiques, pour un médian, ce n’est pas terrible du tout (NDLR: un seul but). Mais bon, le coach vous dira que ma mission est avant tout défensive. La preuve, quand j’ose m’aventurer de l’autre côté du rond central, Éric Picart s’époumone sur le banc pour me dire d’aller devant la défense (rires)

Alors qu’il avait déjà beaucoup de temps de jeu l’an dernier, cette année, il est devenu un titulaire indiscutable. Éric Picart doit sans doute mettre son nom en premier lieu lorsqu’il travaille sur son tableau noir de tacticien. «J’ai juste passé 45 minutes sur le banc à Bertrix, précise Dylan Rémy. Je n’avais déjà pas à me plaindre l’année dernière. J’avais eu un début de saison un peu compliqué, mais j’ai travaillé aux entraînements et cela a porté ses fruits. De la concurrence l’an prochain? Toutes les équipes qui veulent jouer un rôle ou qui montent de division doivent se renforcer. La concurrence ne me pose aucun problème. Tant qu’elle est saine.»

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters