Après Givry - Waremme

25 mars 2016 - 10:28

Encore cinq finales pour les Canaris

Éric Picart et Givry recevront Bertrix, ce dimanche. Un derby entre deux équipes en forme.
Éric Picart et Givry recevront Bertrix, ce dimanche. Un derby entre deux équipes en forme.-ÉdA – 21343513825

À défaut de briller par sa qualité de jeu, Givry a fait preuve d’efficacité lors de ses trois dernières sorties, avec un excellent 9/9 à la clé.

Le football est ainsi fait que ce n’est pas toujours en développant son meilleur football que l’on gagne des matches. Givry en fait le constat depuis plusieurs semaines. Face à Namur et Solières, les Canaris n’ont pas démérité, mais ils n’ont engrangé qu’un point. En revanche, depuis trois semaines, ils font le plein sans pour autant jouer en costume de gala. Que ce soit face à Loyers, Longlier ou Waremme, les hommes d’Éric Picart ont surtout fait preuve d’efficacité.

Mercredi, contre une équipe de Waremme privée de la moitié de son effectif, les Givrytois ont fait le travail, comme on dit. En face d’eux, on retrouvait une équipe qui se serait sans doute contentée d’un point. «Ce n’était pas une surprise de retrouver face à nous une équipe extrêmement repliée, avance le cornac de Givry. Cinq défenseurs regroupés, pas la moindre occasion durant la première mi-temps et très peu de sorties de position pour libérer des espaces. À partir de là, on savait que l’on devrait être les premiers à marquer. Ce que nous avons fait peu après la demi-heure de jeu. Ceci nous a permis de prendre moins de risques par la suite. Et on peut clairement dire que Waremme n’a pas été beaucoup plus dangereux par la suite.»

Couvin n’est plus si loin

Samuel Bodet ne dira pas l’inverse: il a passé une soirée relativement calme entre les perches. Toutefois, comme contre Longlier, les Givrytois n’ont pas réussi à profiter des espaces en fin de partie. Ce qui a le don d’irriter un Éric Picart qui aimerait voir les siens se mettre à l’abri plus facilement.

En attendant, Givry remonte à la troisième place du classement général avant de recevoir Bertrix, ce lundi. «On avait dit que l’on avait huit matches de Coupe à disputer et nous avons remporté les trois premiers. Il nous en reste cinq pour atteindre notre objectif.» À savoir la montée en D2 amateur. Et pourquoi pas le titre? Grâce à ce 9/9, Givry rapplique virtuellement à deux unités du leader couvinois (cinq points, avec un match de moins).

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters