Après Givry - Longlier ( Grandjean N.)

22 mars 2016 - 07:44

Une semaine de vérité pour Givry

Nicolas Grandjean s’est blessé au genou à l’issue d’un duel avec Kévin Huberty.
Nicolas Grandjean s’est blessé au genou à l’issue d’un duel avec Kévin Huberty.-ÉdA – 204024052502

Après la victoire contre Longlier, Givry va affronter Waremmece mercredi soir.Avec ou sans Nicolas Grandjean?

Quarante-cinq minutes. C’est le temps que Nicolas Grandjean a passé sur le terrain, samedi, lors de la venue de Longlier.

Touché au genou dans un contact avec Kévin Huberty, le latéral des Canaris a dû céder sa place à la pause. «En fait, je sentais que mon genou n’était plus vraiment stable, explique-t-il. Nous avons donc décidé avec le coach de ne prendre aucun risque. Ce lundi, je savais marcher normalement. Mais il est de toute manière prévu que j’aille faire un tour chez Sam Bodet pour en savoir plus.»

Samedi soir, Éric Picart était très ennuyé par la blessure de Grandjean, dans la perspective du match contre Waremme. Éric Picart indiquait en effet que Grandjean était le meilleur homme pour neutraliser Cossalter. Ce dernier sera, toutefois, suspendu. «Je ne sais pas si je pourrai me reposer pour autant, plaisante Nicolas Grandjean. Son absence n’est évidemment pas une mauvaise chose, mais Waremme, ce n’est pas seulement Cossalter. Vous avez encore des mecs comme Ribeaucourt ou Henrot, par exemple. La clé du match? L’équipe qui s’adaptera le mieux au fait de jouer le mercredi soir aura un avantage. Car aller jouer après une journée de boulot, ce n’est jamais pareil que de jouer un samedi soir.»

Contre Longlier, Givry a réalisé le match qu’il fallait. Menés, les Canaris ont rapidement renversé la situation, avant la pause. «Si Longlier avait tenu le 0-1 un peu plus longtemps, les choses auraient pu se compliquer, avoue Nicolas Grandjean. Mais nous sommes en confiance et je pense que nous sommes meilleurs qu’eux. Maintenant, place à Waremme et Bertrix. Il faut le maximum de points pour continuer de rêver de la montée. À l’heure actuelle, nous sommes toujours sixièmes. Si nous savons que les trois premiers montent, pour les autres, rien n’est certain. Mon avenir? Aucune idée. Tout dépendra de la division dans laquelle nous évoluerons. Il faudra faire le point en tenant compte du nombre d’entraînements, notamment.»

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters