Avant Givry - Solieres

13 février 2016 - 12:02

« Je ne veux plus redevenir T1 »

Bernard Jadin se plaît dans son poste d’entraîneur-adjoint à Givry où il officie pour la 2e saison.
Bernard Jadin se plaît dans son poste d’entraîneur-adjoint à Givry où il officie pour la 2e saison.-ÉdA – 203494122175

Givry - Solières : Ce soir - 20h

Bernard Jadin, vous êtes le T2 de Givry. En l’absence d’Éric Picart cette semaine, vous avez dirigé les deux séances. Vous sentez les joueurs prêts pour ce duel face à Solières?

Oui, je trouve qu’ils ont très bien travaillé malgré des conditions vraiment délicates puisque le terrain d’entraînement est plus que boueux. Mardi, nous avions été en salle avec un bon travail physique, je pense que nous sommes prêts. On verra si le T2 a bien fait son boulot (rires).

Cela vous arrive souvent de donner les entraînements?

C’est plutôt rare, mais je le fais avec plaisir quand Éric n’est pas là, cette semaine, il était à l’étranger. Je suis content qu’il me fasse confiance, il peut compter sur moi. Il me donne les lignes directrices de la semaine, mais j’ai carte blanche pour la mise en place de la séance.

Et habituellement, quel est votre rôle?

Je dispense les échauffements et je donne l’un ou l’autre exercice. J’ai aussi un rôle d’observateur, je regarde si les joueurs respectent les consignes demandées, je surveille un peu. Je n’ai pas un simple rôle de poseur de plots, loin de là.

Vous avez aussi votre mot à dire sur la composition?

Oui, je lui donne toujours mon avis, et puis il me donne le sien. Nous sommes très souvent sur la même longueur d’onde, à l’une ou l’autre exception près. Nous avons la même philosophie tactique, avec l’envie de mettre en place un jeu attrayant.

Vous appréciez ce rôle de T2?

Tout à fait. Il me convient parfaitement. Pour tout avouer, je ne me vois pas reprendre une équipe en tant que T1 pour le moment. Je ne suis pas considéré comme un faire-valoir, l’entente avec Éric est parfaite et je suis dans un club très agréable. J’étais sur le point d’arrêter au moment où Éric Picart m’a contacté début de la saison dernière. Je ne regrette pas mon choix du tout. Tout se passe à merveille.

On se trompe en affirmant qu’Éric Picart est le feu et que vous êtes l’eau?

Oui, je suis plus calme, plus mesuré. Tout le monde connaît son tempérament, il vit le match à fond. Mais ceux qui le connaissent le comprennent plus facilement. Il donne tout pour son équipe, ses joueurs.

Vous apprenez à son contact?

Oui, il est attentif à tous les détails, et je suis un peu comme lui. Il pense au foot 24 heures sur 24. Il veut tout connaître de l’adversaire et ne néglige rien. Tactiquement, il est costaud, ses consignes sont claires et précises, tout est bien étudié.

La défaite de la semaine passée face à Namur a laissé des traces?

Non, elle est déjà oubliée. Moralement, un point aurait fait du bien, mais cela ne change pas grand-chose mathématiquement. Il faut reconnaître que nous avons affronté des joueurs qui veulent se montrer et qu’ils l’ont bien fait. Puis, ce n’est que notre troisième revers de l’année, il n’y a rien de dramatique. Nous sommes dans le temps pour atteindre notre objectif, à savoir terminer dans les six premiers ou mieux pour rejoindre la D2 amateurs.

Solières la jouera à fond

«Casé» l’assure: il ne veut rien laisser à Givry…
«Casé» l’assure: il ne veut rien laisser à Givry… -Heymans

Givry - Solières : Samedi - 20h

Semaine spéciale pour Solières en coulisses. Après l’annonce du départ de Philippe Caserini, c’est une autre information importante qui est tombée ces dernières heures avec la désignation de Kevin Caprasse comme futur T1.

De quoi fragiliser le groupe? À en croire Philippe Caserini, bon pote de Caprasse, au contraire… « Je pense que la situation est maintenant limpide, dit-il. Les joueurs savent à quel saint se vouer. Et vont, je pense, être vite au courant de la chose. Là, on va pouvoir travailler en toute sérénité. »

Et ne rien lâcher. « Non, je vous le garantis, assure Caserini. Je sens bien que les gars en veulent toujours. Ils sont à 9/10 derrière moi. Et si on sait aller chercher le titre, on ne va pas se gêner, on ira le chercher même si on ne rêve pas. Oui, on veut tout gagner sur papier… »

Givry, cela évoque des souvenirs mitigés à Caserini. «On avait bien commencé en menant 2-0 puis ils étaient revenus dans le coup, avance-t-il. Et sur la fin, on aurait aussi pu perdre le point pris. C’est une bonne équipe capable de poser des problèmes à n’importe qui. Mais il faut voir sur quel terrain on va évoluer. Ce sera pour moi une des grosses clés du match… »

Arbitre: Martin Hilgers.

GIVRY: Bodet, Stouvenaker, Résibois, Leva, Hinck, Teumdie, Lherbier, Wautelet, Toussaint, Remy, Feltesse, De Bona, Mwanga, Roberty, Grandjean. L. Hatert a trottiné jeudi, mais n’est pas encore fit. M. Gourmet, J. Hebette et A. Billion sont à l’infirmerie. H. Dango et A. Dufays ne sont pas repris.

SOLIÈRES: De Vriendt, Mazzara, Bourard, Spinosa, Gerstmans, Lachambre, Benothman, De Roos, Thiaw, Samouti, Cœnen, Bamona, Alaimo, Ben Saïda, Woos, Lemmens, Papalino, Bajraktari, Bouslama. Tshiala est toujours suspendu. De Roos rentre, lui, de suspension.

Commentaires

ACFF LABEL JEUNES

label 2.png

MATCHS DU W-E

D3 acff B

23/09 17:00   Mormont 4-0   Namur    
 
23/09 20:00   Longlier 3-3   Visé    
 
23/09 20:00   Aische 1-2   Herstal    
 
24/09 15:00   Verlaine 1-3   Huy    
 
24/09 15:00   Richelle 0-1   Aywaille    
 
24/09 15:00   Tilleur 3-1   Cointe    
 
24/09 15:00   Stockay 2-1   Givry    
 
24/09 15:00   Habay-la-neuve 2-0   Bertrix    

 

3 prov D

23/09 20:00   Assenois 2-1   St Pierre    
 
24/09 15:00   Bourcy 4-2   Sainte-Marie
   
 
24/09 15:00   Neufchateau 3-1   Cobreville    
 
24/09 15:00   Bras 5-1   Sainte Ode    
 
24/09 15:00   Vaux-Sur-Sure 1-1   Champlon B    
 
24/09 15:00   Witry 0-1   Namoussart    
 
24/09 16:00   Léglise 0-6   Givry B