Verlaine - Givry ( DUFAYS Antoine)

2 février 2016 - 12:42

Baptême réussi pour Dufays

Antoine Dufays a bien saisi sa chance, ce week-end, à Verlaine.
Antoine Dufays a bien saisi sa chance, ce week-end, à Verlaine.-Léva

Pour sa première titularisation, Antoine Dufays a parfaitement rempli son contrat,à un poste qui n’est pourtant pas le sien.

Quand une opportunité s’offre à vous, il faut être capable de la saisir. Et lorsque son coach est venu lui annoncer lors du dernier entraînement qu’il serait titulaire lors du déplacement à Verlaine, Antoine Dufays savait qu’il faudrait directement répondre présent. Mais ce à quoi il s’attendait le moins, c’est le poste qu’Éric Picart lui avait réservé. « Je me suis retrouvé… arrière gauche», précise d’entrée celui qui a fait une bonne partie de ses classes à l’Excelsior Virton.

Du haut de ses 17 ans, il n’a pas sourcier et il a appris vite, très vite. « C’est un rôle inhabituel pour moi qui ai l’habitude de jouer plus haut e, t en plus, sur mon mauvais pied (NDLR: au départ, il devait jouer au back droit, mais le T1 a préféré lui éviter de se retrouver face à Galina, le meilleur attaquant de cette équipe). Mais j’ai eu la chance d’avoir des conseils avant le match de la part de Nicolas Grandjean et puis d’être aux côtés de Jordan Feltesse et de Sam Bodet qui m’ont beaucoup dirigé durant le match. Du coup, tout s’est bien passé et sur l’ensemble du match, notre gardien n’a eu qu’un seul tir cadré à prendre. Je n’ai pas spécialement été mis en difficulté même si je devais parfois faire attention à mon positionnement, mais dans l’ensemble, je pense m’en être plutôt bien sorti

«Continuer à apprendre au contact du groupe»

Une belle prestation et nonante premières minutes en tant que titulaire, voilà qui a de quoi faire du bien au moral pour ce joueur qui se montre réaliste pour l’avenir proche.

« Je sais que la semaine prochaine, on va récupérer quatre titulaires de l’équipe et que je vais plus que probablement retrouver ma place sur le banc, confie-t-il. Je sais qu’il est encore trop tôt pour moi de réclamer quoi que ce soit. Je dois profiter de toutes les minutes dont je peux bénéficier et ainsi, continuer à apprendre au contact du groupe. Si la possibilité de remonter sur le terrain se représente, ce sera encore et toujours du bonus pour moi.»

En attendant, Éric Picart sait qu’il peut compter sur un jeune élément qui est capable de prendre ses responsabilités si on lui demande. Une solution supplémentaire, comme il les aime.

Commentaires

août
août
août
août
août

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 18 Supporters